GAMOU DE NDIASSANE : Abdoulaye Daouda Diallo satisfait du travail des services impliqués


GAMOU DE NDIASSANE : Abdoulaye Daouda Diallo satisfait du travail des services impliqués
Le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, a exprimé, jeudi à Dakar, sa satisfaction quant au travail que les services impliqués dans les ‘‘préparatifs du Gamou de Ndiassane’’ sont en train de mener, afin de permettre un bon déroulement de cet événement.
"Nous remercions les différents collaborateurs, parce qu’un bon travail est en train d’être fait pour les préparatifs du Gamou de Ndiassane. C’est la quatrième fois que nous tenons des réunions cette semaine. Et je veux me féliciter du travail que font les services impliqués dans les préparatifs des événements dont nous préparons la tenue’’, a-t-il dit.
Le ministre de l’Intérieur s’exprimait à l’occasion d’une réunion nationale pour l’évaluation des préparatifs du Gamou de Ndiassane.
"Ce que les services de l’Etat et ceux du parapublic ont annoncé à l’occasion de cette réunion sont certes des promesses, mais elles sont tenables. Nous allons faire de notre mieux pour que tout se passe bien. Notre vœu est de tout faire, afin que les choses se déroulent comme prévu’’, a lancé Abdoulaye Daouda Diallo.
Il a en outre interpellé certains services comme l’Ageroute, leur demandant d’accélérer les travaux déjà entamés dans la ville sainte, dont notamment le bitumage d’une route de 3 kilomètres.
‘‘L’Ageroute s’est engagée à bitumer 2 kilomètres sur les trois que compte ce tronçon avant le Gamou. Il faut tenir cette promesse et procéder au bitumage du tronçon qui reste juste après le Gamou’’, a t-il dit au représentant de l’Ageroute, 
Il a par ailleurs promis aux représentants du Khalife de Ndiassane d’inscrire sur le programme de réhabilitation du patrimoine un bâtiment menaçant ruine et dont les 50 occupants refusent tout départ.
Le représentant du Khalife avait auparavant plaidé pour l’érection, à Ndiassane, d’un marché dédié aux produits venant du Mali, à l’occasion du Gamou, et l’accélération des procédures de dédouanement des marchandises que font venir les fidèles maliens.
‘‘La vente des tissus est un business très rentable à Ndiassane, mais nous déplorons la lenteur avec laquelle se font les opérations de dédouanement qui se font à Thiès’’, a dit Mouhamed Kounta au nom du Khalife.
Il s’est par ailleurs félicité de la collaboration du ministère de l’Intérieur, avec lequel, a-t-il insisté, ‘‘Ndiassane a eu beaucoup d’acquis". Aussi a-t-il invité l’Etat à l’accélération des ‘‘travaux de l’abri promis par le Président de la République’’ et dont la ‘‘construction accuse, selon lui, beaucoup de retard’’.
Vendredi 11 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :