GAMBIE : ​Le Chef de l’armée gambienne Ousmane Badjie considéré comme un traitre


Le Chef de l’armée gambienne est un traitre au sein abject du terme. A la suite de la victoire de Adama Barrow, Ousmane Badjie avait fait une déclaration publique pour demander à l’armée de se mettre aux ordres du tombeur de Yahya Jammeh.
Depuis le revirement spectaculaire du fou de Banjul, des sources avaient révélé que cette déclaration de Badjie n’était qu’une ruse pour aider son patron de tous les jours à manœuvrer. Hier, Badjie a dévoilé sa face hideuse à la mission de la CEDEAO venue demander à Jammeh de quitter le Pouvoir.
Le Général est arrivé avec un uniforme sur lequel il était écrit «His Excellency Yahya... ». Peu avant, il avait lui-même supervisé le quadrillage du siège de la commission électorale non sans affirmer à un agent qui rouspétait : « Je suis le commandant en chef de l’armée de Jammeh. C’est lui qui me paye ». Honteux !
Mercredi 14 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :