GABON : Le président Macky Sall félicite Ali Bongo


Monsieur le Président et cher frère,

La Cour constitutionnelle gabonaise vient de proclamer officiellement les résultats définitifs de l'élection présidentielle du 27 Août 2016, consacrant votre reconduction à la Magistrature suprême.

Au nom du peuple sénégalais et au mien propre, je vous adresse mes chaleureuses félicitations, ainsi que mes meilleurs vœux de réussite dans l'exercice de votre mandat au service de vos compatriotes.

Je tiens également à saluer votre appel à l'apaisement et au dialogue pour un Gabon uni et en paix dans la poursuite de son œuvre de développement et de construction nationale. Je vous y encourage vivement et souhaite plein succès à cette heureuse initiative.

Veulliez agréer, Monsieur le Président et cher frère, l'assurance de ma haute et fraternelle considération. 


                                                      Macky Sall


SEM Ali Bongo Odimba 

Président de la République Gabonaise 

LIBREVILLE  
Dimanche 25 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Selebobo le 26/09/2016 05:27
Test

2.Posté par Selebobo le 26/09/2016 05:31
Macky Sall serait il Franc-Maçon?
Il insiste beaucoup sur le terme FRÈRE et l'expression FRATERNELLE.
Un voyage d'amitié et de FRATERNITÉ qu'il a effectué il y a deux ans au village de Denis Sassou Nguesso accompagné notamment de Youssou Ndour et Armand Agboba laisse clairement penser qu'il y était pour initiation.

Si tel est le cas cela ne nous étonne pas. Qu'il le fasse savoir et se garde d'écrire le mot frère dans nos communications officielles.

3.Posté par Volto le 26/09/2016 08:24
Quelle honte, vous devez féliciter ce voleur qui fait la honte de l'Afrique à votre nom et pas au nom du peuple sénégalais. L'africain n'est respecté nul part dans le monde parce que nous ne méritons le respect avec ces énergumènes qui nous dirigent.

4.Posté par Gampene le 26/09/2016 09:06
Merci a tous

5.Posté par Gampéné Roger le 26/09/2016 09:21
Desormais disons non a la comunauté internationale.

6.Posté par diomba le 26/09/2016 21:58
Si Wade avait "volé" l'élection de Macky Sall ,il ne le féliciterait pas.Wade voulait que son fils Karim le succède et Macky et la majorité des Sénégalais ne le voulait pas car le Sénégal n'est pas une monarchje.Au Gabon,il soutient ce qu'il ne veut pas pour le Sénégal.Ali Bongo usurpe le pouvoir en 2009 et encore en 2016 par la triche électorale.Honte aux dirigeants africains qui soutiennent de telle pratique (ce sont les memes-Déby,Kabila,,Denis n'Guesso,Bongo ,IBK,et bien venu au club de Macky qui soutient de telle pratique anti démocratique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :