GABON : Jean Ping accuse des Sénégalais d'avoir participé à la fraude


Une déclaration qui risque de faire du bruit vient d’être faite par le challenger d'Ali Bongo. Jean Ping a lâché une accusation contre les sénégalais vivant au Gabon d'avoir voté et participé "à la fraude". Ping a fait cette déclaration dans un entretien avec nos confrères du Monde. Nous vous proposons la partie de l'interview en question.
"Question : Des écoutes téléphoniques entre vous et Mamadi Diané, un conseiller du président ivoirien Alassane Ouattara, ont été rendues publiques. Celles-ci laissent penser que vous aviez préparé un plan en amont pour contester les résultats des élections. Le pouvoir gabonais vous accuse de tentative de déstabilisation du pays. Que répondez-vous ?

Réponse : Vous avez écouté cet enregistrement, non ? Ce monsieur me parle et je réponds seulement « hum, hum, hum ». Qu’est-ce qu’il y a de grave là-dedans ? Et s’il y a une stratégie de contestation préparée en amont, où est le problème ? Nous sommes face à des gens qui trichent en amont. Ils font voter des Congolais, des Sénégalais, des Maliens en amont. Vous voulez que nous n’ayons pas de stratégie pour contrer cette fraude massive ? Nous avons des brigades anti-fraude."
Vendredi 2 Septembre 2016
Dakar actu




1.Posté par Nganguem Victor le 03/09/2016 12:16
mes cheres frères afrique d'abord éviton d'acuser qui que ce soit surtout moi je veu des preuves

2.Posté par MADE SINIG (BOURE SINE) le 03/09/2016 14:18
Que va chercher ce journaliste..Mr Ping répond aux questions d'un journaliste qui s'est vite empresse d’écrire cet article.Il devait aussi tendre le micro a Mr BONGO afin d'avoir sa version.Cela allait nous permettre de bien et mieux comprendre cette affaire.Il ne faut pas oublier que nous avons des compatriotes(avec leurs familles et biens) dans ce pays qui a été construit entierement par des ouvriers senegalais de tous les metiers

3.Posté par Serignebi le 03/09/2016 14:26
Un véritable mafiosi qui veut redonner à la France les parts perdus du marche gabonais. Nous devons faire attention afin que nos compatriotes ne soient pas attaqués par des Gabonnais à qui on dit. " la faute c'est les gorgorlus"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :