G54 : Le Sénégal accueille le sommet panafricain des jeunes

La Convergence des étudiants et jeunes diplômés du Sénégal (Cejed) prépare le sommet panafricain des jeunes. Le G54, composé de 54 pays d’Afrique sera accueilli par des étudiants Sénégalais. La rencontre est prévue durant la semaine de la jeunesse prévue au mois d’avril. Le thème de cette année « un continent, une jeunesse consciente: quels rôles dans l’édification d’une Afrique des peuples à l’horizon 2035. »


Le président de la Cejed, Mamadou Coumba Diouf, revient sur cette lourde mission qu’ils ont initiée, en compagnie du ministère de la Jeunesse. « Nous avons fait écho à l’appel panafricain selon lequel le Continent doit s’unir tant au niveau des dirigeants actuels qu’au niveau de sa jeunesse en vue de réaliser sa renaissance. Les générations présentes sont convaincues que le destin du continent est entre les mains de la jeunesse, et qu’il leur faut œuvrer maintenant pour forger l’avenir que nous voulons » , a-t-il confié. M. Diouf fait partie de ceux qui prône  la promotion et le renforcement des capacités de la jeunesse, pour la facilitation de leur accès à l’information en vue de leur permettre de jouer convenablement le rôle « d’agent dynamique de la gouvernance et de la prise de décisions. » 
 
Partie intégrante de la société civile africaine, les jeunes constituent une composante essentielle et importante du processus d’intégration, de réconciliation, de reconstruction et de l’unification au regard de leur rôle critique joué dans toutes les crises.
 
« Nous jeunes nous nous engageons, vis-à-vis d’une vision panafricaine durable pour une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène internationale »,  a-t-il souligné.
 
 Engagé à mener son combat, le président de la Cejed de confier sa détermination à vouloir faire de l’Afrique, un continent sûr de par son identité, son patrimoine, sa culture et ses valeurs partagées. Mais aussi une Afrique unie et influente sur la scène mondiale, apportant ainsi sa contribution à la paix, au progrès humain et au bien-être. 
Toutes rencontres internationales de jeunes constituent un espace de concertation et d’engagement pour les forces juvéniles attachées aux vertus du dialogue et de la responsabilité, dans la perspective d’édification d’une communauté forte et solidaire. Ce sommet, poursuit M. Diouf, se justifie par la nécessité de partager des pistes d’actions communes dans le processus de conquête du progrès économique, politique et social de l’Afrique.
 
« Car ce pays ne nous appartient pas; nous ne l’héritons pas mais nous l’empruntons à nos enfants et à nos petits enfants. Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir »
 
En ces termes, il définit ainsi les objectifs de cette rencontre axée sur l’élaboration d’un document stratégie G54 Afrique 2035. Ce document devrait permettre de déterminer les modalités opérationnelles de participation de la jeunesse dans la réussite de la transition : « Afrique des Etats à Afrique des peuples» 
Mercredi 20 Juillet 2016
Dakaractu




1.Posté par Mamdou Commissaire Diouf le 20/07/2016 16:32
L'avenir est un choix de tous les jours ;le sommet des jeunes leader d'afrique au sénégal justifie le leadership de la jeunesse sénégalaise

2.Posté par Mathieu Kadiona le 20/07/2016 17:20
Je tiens a féliciter mon ami et frère Mamadou Coumba Diouf pour son excellent travail avec la jeunesse et cela montre une fois que la valeur d'un homme n'est pas supérieure à la valeur de ces ambitions.
Mr Diouf montre aujourd'hui a ces jeunes étudiants et diplômes que" l'avenir ne se rêve pas sa se construit"
Au non de l'Union des Jeunes Entrepreneurs du Sénégal je vous souhaite sucé a jamais.

Mathieu Kadiona
Président de l'UJES



Dans la même rubrique :