G20 - Afrique : « L’initiative allemande ne doit pas être parasitée par certains porteurs de clichés » (Bakary Sambe -UGB)


G20 - Afrique : « L’initiative allemande ne doit pas être parasitée par certains porteurs de clichés » (Bakary Sambe -UGB)
Suite au dernier Sommet du G20 qui s’est tenu à Hamburg, l’idée d’un « Plan Marshall » pour l’Afrique « a repositionné l’Allemagne sur les questions africaines depuis le vieux temps du Afrika Concept », selon le Dr. Bakary Sambe, directeur de Timbuktu Institute-African Center for Peaces Studies.
Pour Sambe, « Jusqu’ici la politique africaine de l’Allemagne était très timide malgré ses nombreuses initiatives pour un pays bénéficiant, pourtant, d’un crédit dû au fait de n’avoir pas eu une longue histoire coloniale avec l’Afrique. Soit elle s’alignait sur les projets européens ou s’éclipsait courtoisement en faveur de la France pour ce qui est de l’Afrique de l’Ouest ».
« Depuis quelques mois, avec la visite de la Chancelière Angela Merkel au Niger et le grand redéploiement de la GIZ sur divers secteurs de développement, l’Allemagne prend la question africaine très sérieusement avec une conscience des profondes mutations du continent et fait des résultats. Mais voici que l’idée novatrice d’un Plan en faveur du continent qui a trop souffert de l’ajustement structurel, provoque des commentaires à la limite du mépris par certains acteurs européens qui semblent ne pas trop y croire », souligne longuement Dr. Sambe dans un entretien qu’il nous accordé.
D’après l’enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis « l’Allemagne dont la diplomatie de proximité a toujours été renforcée et relayée sur le terrain par ses nombreuses Fondations malgré la diversité de leurs orientations politiques, semble complètement libérée des clichés et stéréotypes ayant longtemps nourri l’afro-pessimisme qui semble revenir quelques années après le triste discours de Dakar ».
« C’est justement sur cet aspect précis que l’Allemagne devrait faire la différence, assumer sa vision et miser sereinement sur cette nouvelle Afrique dont le dynamisme et le renouveau semblent échapper à certains, malgré une longue histoire commune faite de brassages et de coopération continue avec le continent. A mon avis, l’Allemagne devra tout faire pour éviter que sa belle initiative si saluée à travers le continent soit parasitée par certains porteurs de clichés sur une Afrique débordante de jeunesse et d’énergie et en pleine mutation », conclut Dr. Bakary Sambe.
Mercredi 12 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :