Fuites au bac, drame au stade Demba Diop, Sokhna Dieng Mbacké alerte : « Il y a une crise profonde des valeurs et une absence de repères »


Les fuites ayant entaché l’examen du baccalauréat cette année et le drame survenu samedi au stade Demba Diop inclinent Mme Sokhna Dieng Mbacké à tirer la sonnette d’alarme. « Je suis inquiète de la situation actuelle du Sénégal. Nous sommes au bord du gouffre. Avant d’être militant, on est citoyen. Je ne suis pas d’accord avec le concept Nts (Nouveau type de Sénégalais). Il faut restaurer les vertus propres à la société sénégalaise. Il y a une crise profonde des valeurs et une absence de repères », a-t-elle déclaré sur le plateau de « Débattre Campagne ».
Doyenne de la presse sénégalaise, elle a aussi porté un regard critique sur la manière dont s’exerce le métier de journaliste au Sénégal. « Aujourd’hui, il y a des équipements sophistiqués. Cependant, j’exhorte les jeunes confrères à davantage se former. Je pense que les jeunes ne sont pas assez formés. Il n’y pas de métier plus noble que le journalisme. Il s’impose un renforcement de capacité au profit des ressources humaines. C’est la seule faille que je décèle », laisse méditer celle qui doit sa réputation dans l’histoire de la presse sénégalaise à sa haute maîtrise de la langue française.
Vendredi 21 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :