Freddy Huck de la FNAN/CGT à Diourbel « Nous regrettons encore la déclaration néocolonialiste de Sarkozy à Dakar »


Freddy Huck de la FNAN/CGT à Diourbel « Nous regrettons encore la déclaration néocolonialiste de Sarkozy à Dakar »
DAKARACTU.COM - Le président de la fédération nationale, agroalimentaire et forestière nationale/Cgt de la France, digère encore mal la déclaration de Nicolas Sarkozy du 26 juillet 2007. En séminaire à Diourbel avec l’union internationale des syndicats de l’agriculture et de l’alimentation, le syndicaliste européen veut lui aussi, à la suite de François Hollande, effacer ce discours qu’il qualifie de « néocolonialiste et de regrettable ».
Pour lui, « la France ne doit plus continuer sa politique de relations de domination avec le Sénégal et les pays d’Afrique, mais doit plutôt avoir une approche égale et de respect avec les tous les peuples et pays africains. Dans ce sens, nous tournons le dos fondamentalement à ce qu’a pu dire l’ancien Président de la République française Nicolas Sarkozy qui avait une attitude inadmissible de néocolonialisme ».
En effet, le chef de l’Etat français d’alors, du haut d’une estrade à l’université Cheikh Anta Diop laissait entendre, à partir de ce célèbre speech rédigé par Henry Guaino, que le drame de l’Afrique venait du fait que « l’homme africain n’était pas assez entré dans l’histoire ». Le président de la fédération nationale agroalimentaire et forestière nationale /CGT trouve que cette bourde a littéralement déteint sur la qualité des relations entre les pays Africains et celui de la France surtout dans le domaine de la coopération. A l’en croire, la France a aussi beaucoup à apprendre des pays d’Afrique.
Venu dans le cadre d’un séminaire qui traite de l’agriculture, de l’alimentation et de schémas de mise en mise des coopératives, Huck propose un système ‘’du donner et du recevoir’’.
« Nous n’avons pas volonté d’apporter des modèles, mais bien de pouvoir échanger et participer à la construction de systèmes qui permettent à chaque peuple d’être indépendant et de construire sa propre souveraineté alimentaire. La France n’est pas autosuffisante en terme alimentaire sur l’ensemble de ses produits. Elle a donc encore beaucoup de chemin à faire pour atteindre la souveraineté alimentaire. Elle doit accepter la domination Yankee nord-américaine » ajoute notre interlocuteur.
Revenant que cet aspect fragile de l’agriculture de l’hexagone, Freddy Huck annonce une négociation quasiment en secret en Europe et en France de l’établissement d’un nouvel accord transatlantique de libre échange qui mettra profondément en cause l’agriculture française et donc ses capacités d’être solidaire avec tous les peuples et tous les pays du monde.
Ses partenaires africains, dont les Sénégalais par la voix, d’Alioune Ndiaye ont déploré le bradage des terres au Sénégal à des multinationales, la non maitrise de l’eau comme principaux handicaps de l’agriculture et principal frein à la marche vers l’autosuffisance alimentaire.
Vendredi 27 Décembre 2013




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016