DAKARACTU.COM

Foundiougne : des manifestants saccagent l’agence de la SENELEC


Foundiougne : des manifestants saccagent l’agence de la SENELEC
Des habitants de la Foundiougne (ouest) ont saccagé mercredi matin les locaux de l’agence locale de la Société nationale d’électricité (SENELEC) pour protester contre des bons de coupure qu’aurait distribués l’entreprise à des clients de la ville, ont annoncé des témoins au correspondant de l'APS à Fatick.

Des clients de la SENELEC ont, en guise de protestation contre des bons de coupure, improvisé une marche qui s’est terminée par le saccage des locaux de l’agence où se trouvait une partie du personnel, dont le chef de l’agence, a dit à l'APS un agent de la société d'électricité joint au téléphone.

''Ils ont tout saccagé à l’intérieur et causé d’importants dégâts matériels'', a dit la même source. ''Les manifestants n’ont épargné que les murs.''

La décision de la direction de l’agence locale de la SENELEC d’envoyer des bons de coupure à plusieurs clients de la ville, après l'expiration du délai de payement de leur facture, lundi dernier, a entraîné la colère des manifestants, a expliqué Djiby Sall, l'un des imams de la ville, dans un entretien téléphonique.

''Les clients se sont bousculés devant les locaux de l’agence pour payer les factures, mais à leur grande surprise, lundi dernier, les agents de la SENELEC ont fermé les portes à 15h15, empêchant ainsi beaucoup de personnes de payer leur facture'', a rapporté M. Sall.

''Contre toute attente, a-t-il poursuivi, mardi, le chef de l’agence ne s’est pas privé d’envoyer des bons de coupure à tous les clients qui n’étaient pas en règle. Et pourtant, certains clients, dans l’espoir de pouvoir payer leur facture d'électricité, étaient même revenus [mardi] pour'' être en règle avec la SENELEC, a ajouté Djiby Sall.

Le chef de l'agence, ''malgré tout cela, n’a pas permis aux gens de payer leur facture d'électricité et s’est contenté d’envoyer des bons de coupure aux populations'', a ajouté l'imam Sall.

Le chef de l’agence de la SENELEC, Waldiodio Ndong, qui s'est montré un peu réservé lors d'un entretien téléphonique avec l'APS, a soutenu que les bons de coupure ont été distribués parce que ''des gens avaient des retards de payement''.

Il dit avoir été évacué des locaux de l'agence par des éléments de la Gendarmerie. Il affirme qu'il se trouvait encore dans les locaux de la Brigade de Gendarmerie de Foundiougne, lors de l'entretien avec l'APS, aux environs de 15h30.
APS




Mercredi 7 Novembre 2012
Notez


1.Posté par tafa le 08/11/2012 09:33
nekhoul ba nekh, mais wa foundiougn wax nagnu deugg! chef d'agence bi dafa yabaté

2.Posté par mimi le 09/11/2012 15:45
crieux k tt ce kil raconte sur ce mec c la pure réalité il la mm fait avec moi alors k mn gardien était à la senelec à la veille du dernier delai mais il a pas voulu k'on paye soit disant ct plus lh et le lendemain on y est allé et il ns a kan mm fait payer le bon de coupure sans se deplacer ni etre couper Wally c'est un con !!!!



Dans la même rubrique :