Forum de la COJER à Ziguinchor : Echec et Mat ! (par Ndeye Ndiaye Atlanta)


Forum de la COJER à Ziguinchor : Echec et Mat ! (par Ndeye Ndiaye Atlanta)
La Convergence de la jeunesse républicaine (COJER) a décidé de sillonner le territoire national pour organiser des fora afin d’informer et de vulgariser les réalisations du président Macky Sall, de sensibiliser les jeunes sur les enjeux des prochaines élections législatives et présidentielles. C’est une excellente initiative de la COJER Nationale qui devrait permettre de promouvoir aussi les réalisations du Président sur le plan local dans chaque région.
Malheureusement, pour la région de Ziguinchor, les jeunes qui ont réussi le pari de la mobilisation dans l’unité et la discipline, ont gravement pêché sur les objectifs primaires du forum.
Comment disserter sur les réalisations de SEM Macky Sall et de son gouvernement dont les actions sont visibles sans parler des structures locales exécutantes ? Comment parler de la vision du Président à Ziguinchor sans parler des structures importantes dans le développement économique local d’autant plus qu’elles sont dirigées par les fils de cette région ? C’est inadmissible.
 
La région de Ziguinchor regorge de cadres compétents dont certains ont la chance d’être choisis par le Président de la République pour diriger des agences, des directions et des programmes.
Ce forum devait être l’occasion de faire comprendre au-delà de la jeunesse, à la population toute entière les réalisations et les perspectives économiques de notre région sous le magistère du Président Macky Sall. Qui est mieux placé pour en parler à Ziguinchor si ce ne sont nos frères et sœurs choisis par le Président ?
Nous avons apprécié l’exposé sur le PSE et l’AGETIP même si on s’appesantit plus sur la part de la Casamance dans ces projets et programmes. Je félicite les ténors du parti qui ont fait le déplacement.
Cependant, je suis désolée mes frères et sœurs, jeunesse COJER de Ziguinchor, je suis consciente que vous avez fait votre possible mais sachez que vous êtes le fer de lance du parti, considérés comme les responsables de la relève dans le parti. Donc vous devez prendre votre destin en main et oser organiser sans pression ! Il fallait faire la différence entre la position en politique et la position administrative dans une République.
C’est triste de qualifier une innovation de la jeunesse d’échec mais reconnaissez que vous avez échoué ! Ziguinchor ne peut pas se permettre d’organiser un forum de ce genre sans l’implication et la participation (pas présence uniquement) de nos directeurs de l’ANRAC, d’ECO VILLAGE, du FONGIP, du PRODAC, de DAPS, de l’antenne régionale de l’ANPEJ, de PAPEJ et surtout du PPDC.
Tous ces directeurs pouvaient informer sur leur programme respectif et leur initiative régionale.
Le recteur de l’Université Assane Seck pouvait décliner les ambitions sur la formation professionnelle technique innovante mise en œuvre pour atteindre l’excellence et la référence !
Notre secrétaire d’Etat en charge de la Structuration et de l’Accompagnement des Organisations Paysannes pouvait parler des initiatives entreprises pour le monde paysan dans le sens de l’autosuffisance alimentaire et surtout sur la production de nos produits locaux très prisés.
Nos députés devaient nous renseigner sur les mesures prises par l’Assemblée Nationale concernant les préoccupations de la population et le Ministre de la République faire de même sur la position du Gouvernement sur certains projets susceptibles d’intéresser la population tel que PROMOVIL.
On pouvait même s’informer à la limite sur le Haut Conseil du Dialogue Social, sur un climat social apaisé pouvant assurer la création de richesses et garantir une redistribution équitable de celles-ci dans cette région meurtrie.
Un forum informatif et pertinent pouvait se tenir vue la panoplie de sujets intéressants et importants pour la population que COJER Ziguinchor devait débattre pour amener leur frères et sœurs dynamiques et engagés sur la voie de l’Espoir d’un lendemain meilleur.
La Casamance a réellement besoin d’une politique économique au moment où dans la zone de Kafountine, l’immigration clandestine a resurgi ces derniers temps, où la population se lamente de l’enclavement, où les jeunes diplômés ne trouvent pas de stage de fin d’étude afin de pouvoir soutenir leur mémoire par manque d’entreprises locales …. Une véritable problématique dans la région sud.
Ce forum n’a été qu’un rassemblement de responsables politiques dans une unité de façade devant une jeunesse assoiffée d’informations susceptibles de leur renseigner sur la probabilité d’un avenir meilleur et de responsables de jeunes privés de démonstration de leur leadership malgré leur engagement.
Triste sort pour une région qui prône l’Emergence vue son potentiel économique et les mesures incitatives de l’Etat et du Gouvernement pour la relance du tourisme et des activités économiques génératrices de revenus.
Ensemble, jeunes, hommes et femmes, nous devons nous engager pour l’émergence de notre terroir.
 
Ndeye Ndiaye Atlanta
Présidente du Réseau de Femmes pour l’Emergence de Ziguinchor
 
Jeudi 10 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :