Football Leaks s'attaque à Pogba !

Après les nombreuses révélations de ces derniers jours, l’enquête Football Leaks ne s’arrête pas là puisqu’elle affirme ce vendredi que Paul Pogba est dans l’oeil du cyclone avec des revenus cachés dans des paradis fiscaux.


Football Leaks n’en a pas fini avec ses révélations. La semaine dernière, le clan Jorge Mendes était épinglé par une enquête révélée par un consortium de médias. Il affirmait que Cristiano Ronaldo avait caché 150 M€ dans un paradis fiscal ou encore que José Mourinho était lui-même concerné par cette évasion fiscale. La Ligue 1 n’est pas en reste puisque Angel Di Maria et Javier Pastore sont également cités dans ce vaste scandale.
Les joueurs français étaient laissés tranquilles jusque-là. Au contraire même puisque Karim Benzema devenait l’exemple à suivre. Sa société BOB (Best of Benzema) dont il détient 90 % des parts, laissant les 10 % restant à ses parents, est implantée en France. Il paye donc plus d’impôts que s’il avait décidé d’immatriculer son entreprise en Espagne, ce qu’il est en droit de faire, pour payer 5% d’impôts plutôt que les 33% en France. Mediapart révèle ce vendredi qu’un joueur français est lui bel et bien dans la tourmente, il s’agit de Paul Pogba.
Pogba possède une société offshore à Jersey

À l’instar de Ronaldo par exemple, le joueur le plus cher de l’histoire a également recours à des sociétés offshore pour dissimiler de l’argent au fisc selon le consortium European Investigative Collaborations (EIC). Le milieu de terrain utiliserait une boîte du nom de Aftermath Limited basée d’abord au Luxembourg avant d’être transférée ensuite sur l’île anglaise de Jersey (un paradis fiscal) au large des côtes normandes. Celle-ci servirait à gérer la marque de droits à l’image "Paul Pogba" et elle existerait depuis un moment, avant même la signature de son contrat de sponsoring avec Adidas au début de l’année 2016 et estimé entre 25 et 40 M€.
L’entourage du joueur rappelle sur RMC que cette pratique n’a rien de répréhensible, mais selon Mediapart, Pogba aurait été abusé par son ancien agent. Oualid Tanazefti lui aurait fait signer en 2014 un contrat dans lequel il stipule être l’unique propriétaire des droits à l’image du milieu de terrain pendant 15 ans. L’affaire avait été réglée à l’amiable entre les différentes parties avant que Pogba ne rejoigne l’écurie de Mino Raiola. Mais les revenus de ces droits à l’image avaient été placés dans une société luxembourgeoise du nom de Koyot Group. Toujours, sur RMC, Oualid Tanazefti s’est défendu, affirmant que ces informations étaient « totalement ou partiellement fausses, et/ou procèdent d’interprétations erronées et décontextualisées ». Affaire à suivre.
Vendredi 9 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :