Foire de Kaolack : Serigne Mboup incite les asiatiques à contribuer activement au rayonnement de cet événement


Dans sa dynamique de donner à la Foire de Kaolack une dimension Internationale, Serigne Mboup, président de la Chambre de Commerce de la même région, a fait un voyage fructueux à la recherche de partenaires. Un long périple qui l’a mené en Indonésie et en Chine. Le président de la CCIA Kaolack s’est rendu en Chine, précisément à la Chambre de Commerce de Guangzhou en compagnie de l’Ambassadeur du Sénégal à Pékin.
Sur place, Serigne Mboup s’est entretenu avec les autorités consulaires, surtout dans l'optique de les inciter à contribuer activement au rayonnement de la Foire Internationale de Kaolack.

Ce qui préoccupe Serigne Mboup, président de la Chambre de commerce de la région, c’est de changer Kaolack et lui redonner son lustre d'antan, c’est-à-dire, la ville carrefour qu’elle était, parce que selon lui, sa région dispose d'énormes atouts pour devenir la capitale économique du Sénégal.
La Foire Internationale de Kaolack (FIKA) prend de plus en plus d'envergure. Après le Mali l’année dernière, c’est au tour de l’État du Kaduna et de la Chambre de Commerce de l’État du Kano au Nigéria, l’Indonésie et la Chine d’être mis à l’honneur pour la deuxième édition.
Pour rappel, il y a un mois, Umar Farouk Rabi’u, président de la Chambre de Commerce de l’Etat du Kano au Nigéria, avait déjà affiché sa volonté de participer à la Foire Internationale de Kaolack (FIKA), lors d’une visite que SerigneMboup avait effectuée en compagnie de Aboubacar Samb, Ambassadeur du Sénégal à Kano.
Accueillant favorablement l’invitation que le Président Serigne Mboup lui a adressée,  son Excellence M. Nasiru Ahmed El-Rufai, Gouverneur de Kaduna au Nigéria, a lui aussi confirmé qu'il prendra part à la 2e édition de la Foire Internationale de Kaolack.
Vu les relations entre le Nigéria et Médina Baye à Kaolack qui datent de 1937, les autorités étatiques  de Kaduna et de Kano se retrouveront à nouveau à Kaolack, pas pour un Gamou, mais cette fois-ci pour les besoins de la deuxième édition de la Foire Internationale de Kaolack.
Selon Serigne Mboup : «Si des pays musulmans, comme le Nigéria et l’Indonésie sont invités, c’est pour faire converger à Kaolack des hommes d’affaires et investisseurs en leur permettant ainsi de rencontrer les opérateurs économiques de la sous-région, et particulièrement du Sénégal, en vue de nouer des partenariats et relations d’affaires autour du business halal».

Lundi 31 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par saloum saloum le 02/11/2016 10:31
veritable escros Mr Mboup et ses SG ( Chambre de Commerce de kaolack et chambre des metiers ) donner nous le bilan de la 1ere Edition avant de nous parler d'une deuxième édition plus de respect à la population

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :