Financement de la lutte contre le terrorisme au Sahel : Washington sort l’artillerie lourde et chasse Paris de son pré-carré


Financement de la lutte contre le terrorisme au Sahel : Washington sort l’artillerie lourde et chasse Paris de son pré-carré
Selon un article publié ce mardi par Le Monde, Les Etats-Unis comptent débloquer la bagatelle de de 51 millions d’euros pour soutenir les pays de cette force africaine antiterroriste.

C’à quoi s’opposerait la France qui compte sur un appui de l’ONU pour financer la lutte contre le terrorisme dans cette partie de l’Afrique.

Selon notre confrère français : « L’annonce américaine a été faite par le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, juste avant une réunion ministérielle du Conseil de sécurité de l’ONU, consacrée à la consolidation de l’aide internationale à cette force ayant du mal à réunir le budget nécessaire à son fonctionnement. Son coût opérationnel est estimé à 423 millions d’euros par les partenaires africains. Paris juge que la somme de 250 millions d’euros serait satisfaisante ».

Le journal précise qu’à ce jour, « seuls 108 millions ont été levés pour permettre le déploiement de cette force qui devrait compter à terme 5 000 hommes et mener des actions de contre-terrorisme sur les zones transfrontalières, en complémentarité de l’opération française « Barkhane » et de la Minusma, la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali ».
Mardi 31 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :