Finale Supercoupe : Le parrain Djiby Ndiaye se distingue

La finale Supercoupe, 2éme édition du genre, s’est jouée dans un climat de fair-play, au stade Cheikh Tacko Koumé de Linguère, devant un public nombreux, venu de toutes les contrées du Djolof. A l’affiche deux formations de grosse pointure, Marbath et Ferlo ont montré aux férus du ballon rond, leur technicité et leur savoir-faire. Il est 16 heures, le parrain très ponctuel, accompagné d’une forte délégation dont sa femme, Codou Guissé, Leyti Ndiaye (président de Djolof Fondation), Ibrahima Saer Ndiaye, le deuxième adjoint au maire, Ibrahima Lo, des autorités administratives et locales, se pointe au stade.


Finale Supercoupe : Le parrain Djiby Ndiaye se distingue
Dès les toutes premières minutes, chacune des deux formations qui ont eu vent  des lots de récompenses, ne voulait laisser aucune chance à l’autre. L’Asc Marbath commence a contrôlé son match. Ainsi à la 27éme munite sur une passe millimétrée de Mbaye Dia, le lapin flingueur Mamadou Coté Cissé ouvre le score pour l’ASC Marbath. Les poulains de Madou Ndiaye, coach de l’ASC  Ferlo commencent à retrouver leur repère. Au retour des oranges, 58’, l’incontestable meneur de jeu de Marbath, Sidy Ba, sociétaire du port autonome de Dakar, n’a laissé aucune chance à Youssouf Alpha Badji, portier de Ferlo, qui n’était pas du tout sur ses appuis. Poussés par un stade plein comme un œuf, les joueurs de Ferlo, visiblement atteints ont appuyé sur l’accélérateur pour  réduire le score. Les multiples assauts dans les buts de Coly Dieng, portier de Marbath se payeront à la 75’ lorsque Gagne Siry Diallo transforme le pénalty. Le score n’évoluera pas jusqu’à la fin du temps réglementaire. L’heure des récompenses a sonné, un moment tant attendu par les inconditionnels. Le parrain, Djiby Ndiaye, toujours égale à lui-même, par ailleurs Directeur Général des Energies Renouvelables n’a pas lésiné sur les moyens. Le vainqueur s’est contenté d’un trophée, d’une enveloppe de 150.000 F CFA, un jeu de maillots, 18 paires de godasse, 18 protège-tibias et 1 ballon. Le vaincu, l’Asc Ferlo qui n’a pas démérité a reçu  une enveloppe de 100.000 F CFA, un jeu de maillots, 18 paires de godasse, 18 protège-tibias et 1 ballon. Les largesses du parrain ne se sont pas limitées là. Certaines autorités ont bénéficié des blousons (préfet, commandant de la brigade de la gendarmerie, celui des sapeurs-pompiers et l’inspecteur de la jeunesse) ; 1 jeu de maillots pour la Sous/CRA, 150.000 de nos francs pour les 2 zones (A et B), sans compter les 130 tee-shirts pour chaque équipe. Rappelons qu’en début de Championnat National Populaire, chacune des 18 formations que compte la commune de Linguère, en a bénéficié 1 jeu de maillots, ce qui constituait un ouf de soulagement pour les associations qui peinaient à couvrir les lourdes charges.
Le président de la zone A, Mamadou Mangane, visiblement satisfait, n’a pas caché toute sa satisfaction. « Le parrain a répondu à nos attentes  vraiment. Ces lots de récompenses, prouvent  que le parrain a dégagé une manne financière » dit-il.
Le parrain, Djiby Ndiaye,  Directeur Général des Energies Renouvelables(ANER) a exprimé toute sa satisfaction et sa disponibilité pour accompagner cette jeunesse qu’il aime tant. Il a saisi cette occasion pour exhorter  la jeunesse à s’investir dans le don de sang, la sauvegarde et le renforcement de l’environnement.

djolofdjolof.com
Samedi 29 Novembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :