Fermeture imminente de la Fondation « Servir le Sénégal » : Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ oppose son veto


Fermeture imminente de la Fondation « Servir le Sénégal » : Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ oppose son veto
D'après les échos qui nous sont parvenus, la Fondation « Servir le Sénégal » vivrait ses derniers instants. Sa mort sera, à moins d’un miracle de dernière minute, officialisée dès lundi par le comité directeur. La première dame a, en effet, réuni son état-major pour une réunion d’urgence au cours de laquelle, elle leur a annoncé sa ferme volonté de jeter l'éponge, au grand dam de ses collaborateurs, qui ne partagent pas cette subite volonté, surtout du fait du rôle louable et loué que jouait la Fondation. 
Marième Faye Sall serait agacée par «les attaques injustes et multiples que subit la Fondation alors qu’elle ne visait qu’à aider les populations déshéritées du Sénégal.» Sa décision devra tout de même souffrir d’oppositions provenant de bien des cercles, et la dernière à tomber est celle d’un chef religieux.
«Les sarcasmes, les mauvaises langues, les lazzis et autres moqueries ne devraient pas conduire la première dame à mettre une croix sur cette fondation», a expliqué Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ, selon lequel, « une structure aussi importante au vu des gestes de solidarité accomplis tout au long de l’année, ne devrait pas disparaître, juste parce que des personnes mal intentionnées la décrient, même de façon déplacée.» A en croire le marabout, « Servir le Sénégal » ne bénéficie d’aucun budget, d’aucune caisse noire, d’aucun fonds de roulement et pourtant elle a offert des ambulances, des médicaments, construit des mosquées et des daaras, creusé des puits dans les zones les plus reculées du pays. 
Et Serigne Bass d’ajouter que la fondation « est présente dans les manifestations religieuses organisées à Touba, Tivaouane, N'diassane, Yoff , Thiénaba, Médina Baye, Popenguine etc… en plus des bonnes actions menées lors du mois de Ramadan, et de la Tabaski, sans compter l'appui aux écoles coraniques du pays. Nous lui demandons de surseoir à cette décision et de continuer à aider les populations démunies du Sénégal, car elles en ont bien besoin.» 
Ainsi demande-t-il à Marième Sall de se rappeler que le prophète Mohammed (Psl), Serigne Touba, El Hadj Malick Sy, et les autres ont souffert pour réserver à leur Créateur une adoration exempte de reproches.
Pour terminer, Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ sollicitera des Khalifes Généraux du Sénégal et de l’Eglise, qu’ils interviennent avant que la première dame n’entérine sa décision. «Les Khalifes font partie des voix les plus autorisées du Sénégal et ils savent que jamais, une première dame n’a autant manifesté son soutien envers la religion musulmane, depuis les indépendances. Alors rien que pour l’Islam, la fondation devrait survivre aux mauvaises langues pour le bien des populations!» Et pour ce fait, le chef religieux invite tous ses pairs et fils de daaras à le soutenir dans son combat visant au maintien de la Fondation « Servir le Sénégal ».
Dimanche 28 Septembre 2014
Dakaractu




1.Posté par le peuple le 29/09/2014 15:51
nous avons besoin de l'éclatement de la vérité sur le dossier de karim,mais pas des accusations gratuites sur le dos la première dame.tous ces attaques cherchent à atteindre le Président Macky mais il se trompe de cible.le temps est au travail est la reddition des comptes c'est ce que les sénégalais demandent aux anciens dirigeants.la fondation servir le sénégal et la première dame sont assez responsables et assez outillés et savent bien ce que les sénégalais les demanderont demain sur leur gestion.donc je pense aujourd’hui la transparence est le maître mot.ce n'est même pas logique de demander la transparence et en retour devenir le financier des voleurs.il faut ces avocats de nullards arrêtent leur théâtre

2.Posté par kenem le 29/09/2014 15:59
nous ne voyons pas dans la fondation,madame sall n a rien fait pour les chretiens du senegal, donc on a pas a la soutenir , nous voyons en elle une ségregation raciale dans sa fondation, ni eglise, ni ecole pour les catholiques du senegal

3.Posté par Dionysos le 29/09/2014 17:11
On a quelquefois honte de vivre dans ce pays où la médisance, la désinformation et la vélénie sont érigées en rtégle de conduite, allant jusqu'à conduire des personnes qui se disent isseus d'une grande famille à s'adonner à certaines bassesses. cependant ne saurait en rien remettre en cause l'intégrité, la droiture et la sagesse de nos guides spirituelles. Il est temps d'arrêter de pense que le Sénégal appartient à une religion ou une confrérie. Nous sommes une république un pays laîc où démocratie ne doit aucunement rimer avec deumocratie. Nous agissons comme si nos autres compatriotes n'existaient pas. Il est temps de sonner la fin de cette récréation qui n'a que trop durée. .

4.Posté par Malick SY le 30/09/2014 08:40
Que Mr Mbagnick NDiaye distribue l’aide à la PRESSE. Qu’attend-il alors ? Reprendre l’opération pour donner la part du lion à NDEFLENG ? On aura droit à se poser la question. La CREI, LE CENTIF, L’IGE, le CONSEIL D’ETAT et l’OFNAC seront saisis quelque soit la forme, la manière de distribution. On ne comprend pas que son prédécesseur eut fini depuis longtemps le dispatching alors que lui Mbagnick ne devait en réalité que distribuer les chèques, mais il préfère freiner l’évolution et la marche du système administratif voulu par tous les sénégalais : la rapidité d’exécution. Qu’attend-il ? Toute la presse sénégalaise est interpellée, la presse écrite, les radios, les réseaux sociaux, tous les organes de publicité sont interpelés pour aviser les sénégalais sur la lenteur du Ministre de la communication vis-à-vis de l’aide à la PRESSE que la presse attend depuis février.

5.Posté par fervent chrétien le 02/10/2014 10:07
beaucoup d'ordre à mettre chez chez "jeunes marabouts". Que cette fondation aide l'Eglise ou non, l'essentiel est qu'elle aide les populations sénégalaises. Musulmans et chrétiens sont frères et aider l'un revient à aider l'autre. Bonne continuation et longue vie à cette fondation qui a soutenu l'organisation du dernier pélerinage de Popenguine. Que Marie en ce mois béni du Rosaire vous assiste



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016