« Fékké rék, takhoul nga wara bokké », sinon tu es pire que « Mor ndajjé »


« Fékké rék, takhoul nga wara bokké », sinon tu es pire que « Mor ndajjé »
« Fekké maci bolé » un slogan vide, une intention qui traduit le manque de courage et d’engagements personnels et personnalisés de l’inspirateur. Parce que Youssou Ndour ne doit pas perdre de vue que le pouvoir a toujours appartenu au peuple et que son entreprise et son œuvre de combat pour la liberté ne devraient pas commencer avec sa simple «présence » mais une détermination permanente et pérenne.

Je prends le risque pour m’attirer les foudres des « ventres militants » dépourvus de cerveau. Non « Fékké rék takhoul nga bokk ». La politique c’est du sérieux et le Sénégal n’est pas un groupe de musicien. J’ai eu honte en regardant le pseudo leader de ce groupe de mafieux dans un moment de solitude intense et peinant à lire correctement son texte - qui du reste très mal écrit et vide de sens. Quel homme sérieux et lucide mettra un bulletin dans l’urne pour élire quelqu’un qui ne sait pas lire. Il faut qu’on arrête ce cirque et de se tromper de podium. Le palais de la République n’est pas Bercy. Nous sommes en train de lancer un message inquiétant aux enfants en leur faisant croire que n’importe quel mariole peut diriger ce pays et que les études ne servent à rien. Si Youssou Ndour a des difficultés financières, la caisse de notre trésor public n’est pas la poche de Samba Lafayette.

La fonction de Président de la République requiert un minimum de compétences techniques et comportementales. Ce n’est pas parce qu’on a réussi à mettre en place une radio et une télévision que l’on se trouve brutalement apte à diriger un pays.

D’aucuns me diront qu’il va s’entourer des compétences nécessaires. Je leurs répondrai simplement qu’un président qui ne s’est pas lire un budget ou apprécier les comptes nationaux sera l’otage aveugle de ses collaborateurs.

Je termine en disant simplement : Arrêtons ce cinéma et surtout le mélange des genres. Le chanteur doit chanter, le menuisier doit raboter, le marabout doit prêcher et la république doit être servie par ses enfants qui ont réussi à se former sérieusement. Le comble de l’ironie dans ce pays serait que tous les recalés de l’école de la République essayent de nous faire croire que le diplôme ne sert à rien. C’est faux et archifaux. Cet argument n’est qu’une justification maladroite de leurs échecs. Si Youssou Ndour avait réussi brillamment ses examens au collège, il ne serait jamais devenu chanteur …. Finalement, le ridicule ne tue plus dans notre cher Sénégal.

Dr Bassirou NIANG, bibassniang30@hotmail.com
Mardi 3 Janvier 2012
Dr Bassirou NIANG




1.Posté par guééweul le 03/01/2012 11:26 (depuis mobile)
Merci Dr.. Youkhou Ndour a montré ses limites à chacune de ses sorties "politique". l'argument selon lequel etre president ne s'apprend dans aucune unversité est leger je dirais même grave. Plus de sérieux ne sacrifions pas notre cher SENEGAL

2.Posté par Tra le 03/01/2012 11:55
Merci Dr, intervention pertinente d'une limpidité sans commentaire !

3.Posté par Merci Docteur le 03/01/2012 13:34
Merci Docteur. j'espère au moins que votre texte sera lu par la majorité des citoyens ce serait très grave que notre international Mbalakh kat postule sa candidature pour les collectivités à plus forte raison un pays. c'est vrai qu'entre chanter, danser, gérer une radio ou une télé y'a une très grande différence. Ndiayssane c'est vrai que tu es ambitieux mais nak yamal si mbalakh bi rek. C'est vraiment une insulte pour nous les financiers; Dire que parfois nous rencontrons des problèmes en faisant une analyse financière alors que c'est notre domaine de compétence. Ce prétentieux là vient nous dire que fékké moko ci bolé. Que chaque personne se limite à son domaine de compétence. Tu as choisis d'être chanteur et le tout puissant a réalisé ton vœu donc boul eupeul;

4.Posté par bj le 03/01/2012 14:19
je te félicite pour ton courage et ton angagement ton discour est rassurant mai seulement il manque selon moi quel part a tu pour la justice , l'etat de droit tu n'a rien dit dans ton discours

5.Posté par Le sage le 03/01/2012 14:42
Réfléchis un peu Dr Bassirou NIANG. Dites nous toi, qu'avez vous réalisé? Youssou Ndour au moins à réaliser quelque chose dans ce pays...Vous êtes libre de ne pas voter pour lui, mais cela ne vous autorise pas de l'insulter. Dr Bassirou NIANG, vous me décevez, car en vous lisant, je vois que vous ne réfléchissez pas du tout.
Youssou Ndour est un citoyen sénégalais. Il a le droit de demander aux sénégalais de voter pour lui comme tout bon sénégalais qui pense pouvoir diriger ce pays.....
De quoi avez-vous peur Monsieur? Celui qui sera le prochain Président du Sénégal le sera pas A ou par B et personne n'y pourra rien. C'est ainsi monsieur. ON NE PEUT PAS MODIFIER LE DESTIN DES HOMMES. C'EST DÉJÀ ÉCRIT

6.Posté par etudiant le 03/01/2012 16:29
Merci Dr, au moins il reste des intellectuels lucides dans ce pays. Ne sacrifions pas nos enfants , ne leur donnons pas de références fausses. Il ne faut pas encourager la médiocrité. you est bien dans ce kil fait mais kil laisse à d' autres gérer les affaires de la cité.
Il est mal conseille par des prédateurs ki ne l'aideront jamais a gérer le pays mais feront tout pour le perdre et se retirer ou se moquer de lui et de ses limites.
Sans rancune.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016