Faux visas Schengen : Deux individus mis aux arrêts, le cerveau activement recherché


Faux visas Schengen : Deux individus mis aux arrêts, le cerveau activement recherché
La division des investigations criminelles (DIC) a démantelé un réseau de fabricants de vrais faux visas Schengen. F. Ndiaye et L. Seck ont été arrêtés et sont en garde à vue. Le cerveau de la bande est activement recherché.
 
La division des investigations criminelles (DIC) a encore frappé. Les hommes du Commissaire divisionnaire Ibrahima Diop viennent de démanteler un réseau de fabricants de vrais faux visas Schengen. Selon  nos sources, les faits remontent à 3 mois, lorsque le consul de l’ambassade d’Italie accrédité au Sénégal a saisi un lot de 7 copies de passeports, comportant un même nombre de visas Schengen d’entrée en Italie. Les responsables du consulat ont alors décidé de saisir les éléments de la DIC pour élucider cette affaire, avant que d’autres dossiers du genre ne leur parviennent.
 
Les faux visas ayant transité par une agence de voyage de la place, les limiers ont saisi la gérante. Ensemble, ils ont tendu un piège aux membres du réseau. Un dispositif anonyme a donc été mis sur pied. Et un rendez-vous a été fixé à F. Ndiaye pour venir récupérer ses documents.  Dès qu’il a pénétré dans les locaux de l’agence, il a été arrêté. Interrogé, il a mouillé son acolyte L. Seck. Il a expliqué aux policiers que le sieur Seck se trouvait dans les environs à l’attendre. Ce dernier a été cueilli à son tour. A la suite d’un interrogatoire serrée, le duo a désigné M. Dièye comme le cerveau de la bande.
 
Le cerveau est hors de Dakar
 
Munis de cette information, les enquêteurs se sont rendus sur le champ au domicile de Dièye. Mais, il n’y était pas. Selon ses proches, il s’est rendu à l’intérieur du pays pour les besoins d’obsèques. En attendant de mettre la main sur lui, les deux autres suspects ont bénéficié d’une prolongation de garde à vue. On leur reproche les délits d’association de malfaiteurs et faux et usage de faux portant sur des documents administratifs. Car, les vérifications faites confirment que les 7 visas Schengen ainsi que les passeports qui ont été déposés au consul d’Italie sont faux.
 
EnQuête
Samedi 4 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :