Faute d’acquéreur : « La Pointe de Sangomar » finalement cédée à l’Armée


Faute d’acquéreur : « La Pointe de Sangomar » finalement cédée à l’Armée
Remplacé par la « Pointe de Sarène », l’ancien avion de commandement présidentiel, « La Pointe de Sangomar » est finalement cédé à l’Armée nationale. La décision a été prise par le président Macky Sall, Chef Suprême des Armées, poursuivant sa volonté de moderniser les forces de défense et de renforcer la flotte de l’Armée de l’air. L’acquisition de ce Boeing 727 d’une capacité de 120 places permettra désormais à l’Etat du Sénégal de transporter ses propres troupes pour les opérations extérieures (Opex) en attendant les compensations versées par l’Organisation des Nations-Unies (Onu) rapporte le Témoin.
Jeudi 30 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par Babacar Diop le 30/10/2014 16:36
Eh oui je suis tout à fait d'accord pour cette décision qui est à saluer d'ailleurs. Car après avoir dépenser des dizaines de Milliards pour sa réfection par Abdoulaye Wade qui a nourri les plus folles polémiques, il a été changé en moins de 10 ans et s'il fallait bazarder cet avion dont personne semble en vouloir parce que simplement mis en vente depuis presque 03 années sans trouver d'acquéreur. C'est peut être du à la vétusté de l'appareil ou simplement à cause de la mauvaise publicité faite par le régime précédent pour motiver son changement...
Nous saluons cet acte parce que non seulement les forces armées pourraient l'utiliser mais aussi d'autres acteurs comme les sportifs (toutes équipes nationales confondues) mais aussi pour des questions de sécurité et d'une meilleure gestion il faut laisser l'avion du président au président...!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016