Fatoumata Niang Ba : " Il est regrettable qu'au Sénégal, la politique occulte les vrais enjeux "


 Fatoumata Niang Ba : " Il est regrettable qu'au Sénégal, la politique occulte les vrais enjeux "
Le collège d'enseignement moyen de Grand-Yoff, dans le cadre des journées culturelles qu'il organise, a choisi comme marraine Madame Fatoumata Niang Ba, présidente de l'Union pour le Développement du Sénégal Renouveau ( UDES/R), et responsable politique à Grand-Yoff.
Cette dernière qui a honoré de sa présence la manifestation avec une forte délégation, est certainement l'une des femmes incontournables dans le landerneau politique Grand-Yoffois, comme en atteste sa présence continue sur le terrain politique dans cette localité très disputée. "Ma présence sur ces lieux (NDLR : Grand-Yoff), marque pour moi, un retour vers le royaume de mon enfance, un retour vers cette terre où j'ai fait mes humanités et qui m'a vu grandir…", a-t-elle déclaré lors de son allocution devant les élèves et l'administration de l'école.
Parlant au nom de ces derniers, le principal du CEM a témoigné toute sa gratitude à Madame Ba pour sa présence, mais aussi pour l'important soutien financier accordé aux élèves.       
Revenant sur l'actualité politique au Sénégal, la présidente de l'UDES/R n'a pas manqué de fustiger la manière dont la politique est pratiquée au pays de la Téranga : "Il est regrettable qu'au Sénégal, la politique occulte les vrais enjeux pour ne rimer qu'avec violences et invectives au grand dam des populations. Cela est très  décevant. Il est temps que les vraies questions liées à l'éducation, au chômage et à la pauvreté soient traitées avec tout le sérieux qui sied", s'est désolée la responsable politique. 
Avant d'ajouter : "Il est temps d'engager les réformes démocratiques nécessaires afin que le pouvoir soit exercé au nom du peuple. Les débats doivent être orientés sur les bilans, les programmes, les projets et des propositions concrètes".
Relativement aux législatives qui se profilent à l'horizon, Madame Fatoumata Niang Ba a plaidé pour une nouvelle ère à l'assemblée. "Pour un bon fonctionnement de l’assemblée nationale, il nous faut des personnes responsables et prêtes à défendre l'intérêt du peuple. Le concept d'alternance générationnelle doit se traduire en réalité. Sur ce,  l'UDES/R s'engage à battre campagne pour apporter du nouveau, une nouvelle ère à l’hémicycle" a-t-elle conclu.       
Lundi 29 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :