Fatick : Sitor Ndour nie avoir agressé le correspondant de Walfadjri


Fatick : Sitor Ndour nie avoir agressé le correspondant de Walfadjri

Le correspondant du groupe Walfadjri (privé), Bocar Dieng à Fatick (centre), a déclaré avoir été agressé dimanche par six nervis et Sitor Ndour, un responsable local de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012) du candidat Abdoulaye Wade qui nie toutefois l’accusation portée sur sa personne.

L’agression s’est déroulée au domicile du journaliste, au quartier Logandème de la ville de Fatick, a indiqué Dieng.

‘’Sitor Ndour me reproche d’avoir parlé de la présence, à Fatick, d’étudiants haïtiens, venus voter dans la ville’’, a-t-il ajouté, annonçant qu’il portera plainte contre ses agresseurs.

‘’Sitor Ndour en personne a été le premier à m’agresser. Ses nervis se sont ensuite rués sur moi et m’ont roué de coups’’, a encore dit le journaliste, qui s’est retrouvé avec l’œil gauche enflé.

Il était au centre de santé de Fatick pour prendre des soins, dimanche vers 18 heures.

Sitor Ndour a admis qu’il est entré au domicile de Bocar Dieng, tout en niant l’avoir agressé. ‘’Il (Dieng) n’a pas été agressé devant moi’’, a-t-il soutenu.
APS

Dimanche 26 Février 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016