Fatick : Série de mesures en matière de pêche et d’économie maritime


En tournée vendredi et samedi, dans la région de Fatick, Monsieur Oumar GUEYE, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, a annoncé une série de mesures qui contribueront à baliser la voie de l’émergence, en matière de pêche et d’économie maritime.
Parmi celles-ci, un programme de financement spécifique destiné aux femmes du secteur, en plus de celui déjà mis en œuvre par le Président de la République, à travers le ministère en charge de la microfinance,  la mise en place de chambres froides fonctionnant à l’énergie solaire, adaptées aux réalités des zones concernées, la mise à disposition de camions frigorifiques, l’étude par l’Agence Nationale pour les Affaires Maritimes (ANAM) des voies et moyens de dragage des sites menacées par l’érosion côtière, l’aménagement ou la réhabilitation d’infrastructures (quais de débarquement, sites de transformation etc.)…
En compagnie des autorités administratives de la région de Fatick, d’élus, de membres du Conseil économique, social et environnemental, de proches collaborateurs (directeurs nationaux, conseillers techniques, chefs de services, responsables régionaux, départementaux et locaux de directions et structures sous tutelle) le ministre Oumar GUEYE s’est successivement rendu à Missirah, Ndangane, Sokone, Dionewar, Djiffère….de Foundiougne aux îles du Saloum, 48 heures durant, pour constater de visu l’état des lieux, s’enquérir des préoccupations des acteurs, les apprécier à la lumière de la vision du Chef de l’Etat et dégager les perspectives.
A chaque étape, imams, chefs de villages, élus, acteurs (pêcheurs, mareyeurs, femmes transformatrices) ont affirmé leur soutien au Président Macky SALL et salué l’action que mène le ministre Oumar GUEYE, en droite ligne de sa vision pour l’émergence du Sénégal en s’appuyant sur des leviers comme la pêche et l’économie maritime. Il s’agit, dans cette perspective, de consolider les acquis en levant certaines contraintes, a-t-on, pour l’essentiel, souhaité.
Par la route, dont  une piste en cours de réhabilitation pour rallier Djiffère, en pirogue, entre Djiffère et Dionewar, et …en charrette pour rallier cette dernière localité, à partir de la Pointe de Sangomar, ce fut une tournée-marathon, marquée par d’intenses moments d’échanges avec les populations en général et les acteurs en particulier. A Ndangane, où les populations sont restées mobilisées jusque tard dans la nuit, comme partout ailleurs, les populations ont réservé un accueil particulièrement chaleureux au ministre  et sa délégation, par des chants et danses, exprimant la richesse et la diversité de la culture locale.
Autant d’occasions saisies par le ministre Oumar GUEYEpour rappeler l’importance accordée par le Président Macky SALL à ces préoccupations comme en témoignent les acquis déjà enregistrés, parmi lesquels le dragage du bras de mer Saloum qui permettra bientôt aux navires Aguène et Diambogne de passer par Foundiougne, l’octroi d’une subvention d’un million de francs CFA à tout acheteur de moteurs, selon des modalités qui seront portées à la connaissance des populations, la subvention déjà effective du carburant, le renouvellement du parc de camions frigorifiques estimé à 312 unités et dont la vétusté est constatée, la construction prévue en 2016 de 19 complexes frigorifiques dans le cadre de la deuxième phase du « Programme indien », la réhabilitation d’infrastructures comme le centre de Missirah, jadis un beau fleuron, qui au fil des ans, a pris un coup de vieux, pour dire le moins, le programme de construction de quais de pêche (Yoff, Soumbédioune, Ngaparou etc.), le renforcement de la sécurité en mer, avec entre autres mesures, la réduction de 5 000 à 2 500 francs CFA du prix du gilet de sauvetage et une plus grande disponibilité par la mise à disposition de 20 000 gilets, le programme de fabrication de pirogues en fibre de vert… pour ne citer que ces axes d’une ambitieuse politique, qui couvre l’ensemble du territoire national.
Fatick ne sera pas en reste, comme l’a confirmé le ministre Oumar GUEYE, d'autant que cette région dispose d’un important potentiel en matière de pêche et d’économie maritime, par le volume et la diversité des ressources, et des infrastructures de référence comme le Centre de Missirah, le port d'escale de Foundiougne-Ndakhonga, le site de transformation des femmes de Dinonewar, entre autres.
Source Cellule de Communication/MPEM
Dimanche 20 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par karimatou le 21/12/2015 09:50
Merci de veiller à la sécurité des pêcheurs en lançant le programme un pêcheur un gilet . Sama gilet sama karangué. Vous êtes vraiment en train d'émerger le secteur de la pêche

2.Posté par jules le conseiller le 21/12/2015 09:53
Bravo au ministre Oumar Gueye,c'est ce qu 'on attend d'un ministre de la république,libéré les bureaux climatisés et mouillé le maillot au profit des populations,nous sommes fiers de ce ministre qui traduit en acte la vision du Chef de l'Etat SE Macky Sall c'est à dire produire des bienfaits pour les populations.Vive le Sénégal,Vive SE Macky Sall,Vive Oumar Gueye et Vive A.P.R

3.Posté par karimatou le 21/12/2015 09:53
Merci de veiller à la sécurité des pêcheurs en lançant le programme un pêcheur un gilet . Sama gilet sama karangué. Vous êtes vraiment en train d'émerger le secteur de la pêche

4.Posté par pape leye le 21/12/2015 09:55
merci monsieur le ministre de veiller sur la securité des pecheurs en lancant le programme UN PECHEUR UN GILET "SAMA GILET SAMA KARANGUE"

5.Posté par saliou DIOP le 21/12/2015 10:10
20 000 gilets de sauvetage dont l'unité est à 2 500 au lieu de 5 000 une reduction de 50 % on est fier de notre ministre Mr le President de la République



Dans la même rubrique :