Fatick : 4 personnes arrêtées pour trafic de chanvre indien

La compagnie de gendarmerie de Fatick a annoncé mercredi l’arrestation de quatre personnes, respectivement, à Mbar (Gossas) et à Mbeubeus (Dakar), pour trafic de chanvre indien.


Fatick : 4 personnes arrêtées pour trafic de chanvre indien
 
Tout est parti d’une information que la compagnie a reçue le dimanche 14 mai, a rappelé le capitaine Bassirou Seck, le commandant de ladite compagnie. Selon lui, cette information faisait état de la présence d’un camion sénégalais en provenance du Mali qui transportait du chanvre indien. 
 
Suite à ce renseignement, dit-il, un dispositif de contrôle a été mis en place à Mbar, dans la circonscription du poste de gendarmerie de Colobane (Gossas). ‘’Nous avons effectivement contrôlé ledit camion qui transportait à son bord 146 kg de chanvre indien’’, a indiqué le capitaine Seck à la presse.
 
 ‘’Au total, il y a quatre personnes qui sont arrêtées, dont le chauffeur, son apprenti, le propriétaire et son acolyte’’, a-t-il signalé. Il a précisé que les mis en cause ‘’sont tous de jeunes sénégalais’’. Agés entre 25 et 30 ans, ils sont placés en garde à vue, à la brigade de gendarmerie de Colobane (Gossas).
 
Revenant sur les faits, le commandant de la compagnie de Fatick a expliqué que le chanvre indien saisi ‘’était dissimulé dans deux sacs et dans une des roues de secours’’. 
 
‘’Après l’arrestation du chauffeur et au cours de l’interrogatoire, il nous révèle que le propriétaire du chanvre l’attendait à Dakar’’, a poursuivi le capitaine Bassirou Seck. 
 
Le procureur près du tribunal de grande instance de Fatick et le commandant de la compagnie de gendarmerie de Rufisque ont aussitôt été informés de la situation. ‘’C’est à Mbeubeus que nous avons arrêté le propriétaire et un de ses acolytes qui l’attendaient avec un scooter et un véhicule Renault R19’’, a souligné le capitaine Bassirou Seck. 
 
Une semaine plutôt, des gendarmes de la compagnie avaient poursuivi un camion qui venait lui aussi du Mali, avant de réussir à l’arrêter près de la brigade de Mbacké, avec une importante quantité de chanvre indien. 
 
‘’On engage d’âpres luttes pour éradiquer ce phénomène, mais c’est un peu difficile. On a toujours des éléments sur les axes routiers pour lutter contre ce trafic de chanvre qui nous vient le plus souvent du Mali et de la Gambie’’, a-t-il rassuré.

Aps
Jeudi 18 Mai 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :