DAKARACTU.COM

Farba Senghor, Chargé de Propagande du PDS : «Il n’est pas exclu que ce qui s’est passé en Egypte se produise au Sénégal »

Le tonitruant secrétaire national à la propagande du PDS, Farba Senghor n’a pas raté Macky Sall et son régime. Dans l’entretien exclusif qu’il a accordé à votre site préféré Dakaractu, l’ancien ministre sous Wade est plus que jamais convaincu que le Président Macky Sall est incapable de développer le Sénégal ; parce que pense-il, il n’a pas les moyens d’aller loin. Ce pessimisme lui fera prédire le pire le pour le Sénégal : «Il n’est pas exclu que ce qui s’est passé en Egypte se passe au Sénégal », s’alarme Farba Senghor. Entretien...


Farba Senghor, Chargé de Propagande du PDS : «Il n’est pas exclu que ce qui s’est passé en Egypte se produise au Sénégal »
Sortie d’Idrissa Seck de la coalition Benno Bokk Yakaar :

Je dirai d’emblée que Benno Bokk Yakaar est arrivé à ses limites. C’est pour ainsi dire que cette coalition n’a jamais eu un programme de gouvernance. Ce qu’ils ont fait ressemble plus à du colmatage, pour faire un semblant de politique commune entre les alliés de Benno Bokk Yakaar qui ne pouvait pas véritablement prospérer dans la mesure où chaque parti ou leader de parti avait son agenda et son objectif principal qui est d’élire son leader. Donc vous comprenez très bien que c’est malgré eux que ces derniers se sont rassemblés. Et que cela soit Moustapha Niasse, Tanor, Idrissa Seck ou les autres, chacun avait son agenda bien clair qui est devenir Président du Sénégal. Donc je m’y attendais. Ça fait un an que j’avais annoncé le départ d’Idrissa Seck et après lui, il y aura un conflit entre Macky et Niasse qui va quitter, ensuite ce sera au tour de Tanor.

Sortie d’Idrissa Seck de Benno Bokk Yakaar, une aubaine pour les retrouvailles d’une partie de la grande famille libérale.

Au fait, il y a là un véritable concours de circonstances. Parce que l’agenda d’Idrissa Seck était déjà tracé et Abdoulaye Wade s’est rendu compte que la force libérale est la plus puissante dans l’échiquier politique national. A cela s’ajoute le marasme économique tristement appelé sous le vocable « Rewmi defa Macky » (le pays va mal) ajouté à une mécontentement grandissant. Toutes ces choses qui font que la force libérale pourrait servir d’alternative au pouvoir en place. Ce concours de circonstances fait qu’Idrissa et le PDS vont nécessairement se rencontrer comme par le passé et les partis social-démocrates et communistes se sont retrouvés.

Schéma du versement du Rewmi dans le Pds ou fusion du PDS dans le Rewmi :

Il est impossible que le PDS se fonde dans le Rewmi. En ce qui me concerne, il est hors de question que le PDS se verse dans le Rewmi. Parce que déjà tout le monde connaît la position de défense que j’avais pour Me Wade contre Idrissa Seck. Ce sera une défaite cuisante pour moi et pour tous les autres qui défendent les mêmes idées que moi dans le combat qui a opposé Wade à Idrissa. Mais étant donné que nous avons les mêmes objectifs et que la situation est même cuite pour le régime en place, rien ne nous empêche de trouver une plage de convergence pour le départ de Macky Sall à la tête du Sénégal.

L’inimitié contre Idrissa Seck du temps de Me Wade :

Je voudrais simplement préciser que j’ai défendu Abdoulaye Wade contre Idrissa Seck. Je n’ai jamais eu un opposition crypto-personnelle contre Idrissa ou quelque leader que ce soit à l’intérieur du Pds ou à l’extérieur. J’ai une position connue de tous : je crois en Abdoulaye Wade qui est mon mentor, mon leader, je le défendS en toute circonstance. Maintenant ce qui s’est passé entre Idrissa et moi appartient au passé, s’il arrive que nous puissions trouver des plages de convergence pour le départ de Macky, je suis prêt à engager le combat. Je n’ai jamais eu de problème personnel avec Idrissa, lui même le sait. Je lui disais la vérité et cette vérité n’était pas la sienne.

La traque des biens mal acquis :

La justice sénégalaise est mal en point. Parce que tout le monde sait qu’aujourd’hui le procureur spécial Alioune N’dao a outrepassé ses prérogatives. Il s’arroge aujourd’hui les compétences de la commission provisoire de Cheikh Ahmet Tidiane Bèye qui est chargée des interrogatoires, des missions rogatoires et des délégations provisoires, etc. Nous constatons tous qu’il y a un acharnement du Procureur Alioune N’dao. Un acharnement qui ne s’explique pas. C’est pourquoi j’appelle les magistrats et les hommes de droit de ce pays à se lever contre ce dysfonctionnement de la justice. En ce qui concerne le dossier Karim Wade, la deuxième mise en demeure est illégale et arbitraire. Dans la mesure où l’expert sur lequel Alioune N’dao s’est basé pour écrire cette mise en demeure , a dit qu’il a consulté 60 comptes bancaires appartenant à des sénégalais et 28 de ces comptes, dit-il, étaient de connivence avec Karim Wade. Ce qui n’est pas vrai. Parce que l’évaluation des mouvements de ces comptes de 2000 à 2013 fait apparaître à peu prés 1 milliards 200 millions. Il n’y a eu aucun mouvement entre les différents comptes. Karim Wade n’est détenteur que d’un seul et unique compte. Dire que cet argent là appartient à Karim, m’étonne et surprend tout le monde. Au même moment la France a dit que cet argent ne provenait pas du Sénégal. Rien ne dit que les 98 milliards retrouvés dans ces comptes appartiennent à Karim Wade où qu’il y a des mouvements entre ces comptes et celui de Karim. Pire encore, il faut que les gens comprennent qu’une deuxième mise en demeure n’existe pas en droit sénégalais. Il ne peut pas y avoir de deuxième mise en demeure parce qu’une fois que le procureur termine son enquête préliminaire, le dossier est terminé pour lui et entre dans une autre zone de compétence qui doit approfondir l’enquête. Dans ce cas d’espèce, cela échoit à Cheikh Ahmet Tidiane Bèye. On ne peut retenir Karim au-delà des six mois de l’enquête réglementaire, parce que la loi ne le permet pas. Le procureur a outrepassé ses prérogatives et ne fait que de la politique politicienne pour retenir Karim Wade en prison. Mais nous comprenons un peu l’acharnement du procureur Alioune N’dao parce que c’est lui, même dit-on, qui avait écrit à Macky Sall pour lui demander de réactiver la Cour de répression d’enrichissement illicite (Crei) pour poursuivre les anciens dignitaires de l’Etat…. C’est dans la rue, tout le monde le sait… Sachant qu’il va tout droit dans un échec il fait tout pour maintenir Karim en prison. Nous sommes légalistes et acceptons d’être jugés mais dans le respect de la loi.

La crise et le manque de leadership au PDS :

Ce qui importe pour moi dans un parti politique, c’est sa base naturelle. Le Pds a une base naturelle extrêmement large surtout avec le retour de tous les mécontents. Aujourd’hui de Tamba, Kolda, Ziguinchor, Matam et même ici à Dakar, c’est le même refrain : « nous regrettons et nous sommes de retour au PDS ». Le potentiel est là mais il nous manque un encadrement, un leadership. Maintenant là où je ne suis pas d’accord avec la direction du PDS, le problème de Karim Wade ne doit pas être un combat de droit et d’avocat. Non ! Les avocats ont toujours intervenu dans les dossiers des politiciens pour les faire sortir de difficultés, etc. La question est politique, donc doit être réglée politiquement. Alors le PDS doit pouvoir prendre la question en charge et c’est à Oumar Sarr de prendre toutes ses responsabilités pour combattre l’injustice et l’abitraire dont sont victimes nos frères Bara Gaye, nos ministres, N’dongo Diaw, Ndèye Khady Guèye, Karim Wade et autres. Il faut que les gens se lèvent pour combattre, mais ne pas rester là à attendre une solution qui ne viendra jamais. La constitution nous permet de marcher, d’aller à la place de l’Obélisque, etc. Voilà ma position!

Position de combat :

Utiliser ce que la loi nous donne. Actuellement on marche dans beaucoup de pays du monde en Lybie, en Turquie, Brésil, etc.

Peur d’être sur la liste de la traque des biens mal acquis :

La peur ne m’a jamais habité. Primo, Je suis croyant, secondo, je suis un homme honnête et tiertio, j’ai accompli toutes les missions qui m’ont été confiées avec efficacité. Donc je n’ai peur de rien du tout. Je me suis présenté aux enquêteurs en leur disant que je ne répondrai pas à leurs questions. C’est à vous (les enquêteurs) d’aller trouver les éléments compromettants contre moi….Dans la vie, il faut savoir se battre.

Projet politique :

Perpétuer l’œuvre de Me Abdoulaye Wade et poursuivre mon projet professionnel, parce que je suis enquêteur économique. En 1974 suite à un appel de la Banque Mondiale, j’ai été choisi comme consultant avec l’AGETIP. En plus je suis un agriculteur.

Un conseil à Macky Sall :

Macky Sall doit d’abord choisir sa voie au lieu de rester dans le verbiage comme vertu, Yonou Yokouté, etc. Tout ça c’est des balivernes. Macky doit se trouver une philosophie et une doctrine sur laquelle il peut adosser sa politique. Macky doit également avoir la dignité qui sied à un africain du 21ème siècle en sachant dire non à l’occident quand il faut et ouvrir le Sénégal vers les pays comme la Chine, l’Inde et se départir de la Banque Mondiale qui ne fait que de la gestion de la pauvreté. Le Président doit savoir qu’il a été élu pour régler le problème des sénégalais mais pas pour mettre les gens en prison. Il avait promis beaucoup de choses comme 500.000 emplois, les jeunes sont toujours au chômage, même la bourse familiale est une mascarade. Qu’est ce qu’une famille pauvre peut faire avec 25.000 francs ? Qui accepte d’être considéré comme étant la famille la plus pauvre dans un village ? Macky Sall n’ira pas loin parce qu’il n’a pas les moyens d’aller loin. Bientôt on verra les résultats. Ce n’est pas exclu que ce qui s’est passé en Egypte se passe au Sénégal, parce qu’il y a un étouffement économique total. Maintenant, il doit aller vite, parce que Mimi Touré ne peut rien régler, parce qu’elle n’est pas honnête. Cette dernière a démenti publiquement Latif et Me El Hadj Diouf pour revenir jubiler avec de l’argent soit disant remboursé. Juste sur le cas de Tahibou N’diaye, je dirai que ce dernier tient Macky Sall et ses hommes quelque part. Parce que si on vous reproche 10 milliards et vous remboursez 3,6 milliards où est passé le reste ? Il les tient quelque part, parce qu’il connaît le patrimoine foncier de Macky Sall. C’est ça la réalité….
Dakar actu




Lundi 16 Septembre 2013
Notez


1.Posté par ibrahima mbodji le 16/09/2013 08:20
vous avait farfaitement raison mr le ministre mais je crois que se alioune ndao finira en prison une fois que macky sall quitte le pouvoir

2.Posté par le fou du village le 16/09/2013 08:21
Taisez vous! vous n'avez rien compris. Ce qui s'est passé en Egypte n'est qu'une criise politico confessionnelle.

3.Posté par CEEDO le 16/09/2013 08:31
TU FEARIS MIEUX DE TE TAIRENIAK DIOME

4.Posté par ekoua le 16/09/2013 10:19
Degage!! QUI VA SUIVRE UN IDIOT COMME FARBA.
YOU ARE HAVING A LAUGH

5.Posté par ekoua le 16/09/2013 10:20
DEGAGE!! QUI VA SUIVRE UN IDIOT COMME FARBA.

YOU ARE HAVING A LAUGH

6.Posté par Mamadou le 16/09/2013 11:29
ce type de Farba est entrains de dire hors sujet il n'a cas justifier sa fortune au lieu de dire des choses qui n'ont aucune sens.quant à ibrahima mbodj qui donne vérité à farba,on dirait que vous avez oubliez le passé.Farba a fait n'importe quoi au Sénégal,son arrogance,et violence. Le procureur aliou Ndao n'est pas né pour être en prison c'est un homme sérieux et digne,il est travailleur il ne fait que son boulot,si j'étais à sa place ce type de farba serait déjà en prison

7.Posté par Moïse le 16/09/2013 11:36
Pour remettre ce pays détruit par les voleurs.les forces sociales ne sont pas avec vous .

8.Posté par nafya le 16/09/2013 11:37
sène sarape n d e y e autant que vous êtes 6 moy 9
yakha nguène sénégal et macky et marème ne font pas mieux, heureusement que les enfants de Macky sont encore petits mais malheureusement les frères de marème et soeurs sont là pour boukhanté à leur place
il y en a pas un pour sauver l'autre doule on a faim

9.Posté par CISKO le 16/09/2013 12:55
Oh Farba, qui a osé acquérir une villa khobète-khobète (cash) à 500.000.000 de F CFA ? Certains magistrats savent que c'est bien toi. Rendez l'argent du peuple non de Dieu !

10.Posté par justice le 16/09/2013 14:14
Franchement je plains cette presse là qui donne l'occasion aux ânes pareils à ce bouffon de farba d'arroser de leur bile fétide 'la toile.
Il faut qu'il soit foutu en taule pour incitation au soulèvement ! Un sage ne doit jamais sortir des âneries comme ça de sa bouche. Farba est un suiviste griot de wade, aucune compétence sinon chanter les louanges du père et du fils pour espèrer des miettes de leur part....rien d'autre ! Macky ! Go on ! Tu as hérité d'un pouvoir mauribond que tu es entrain d'assainir......Courage dans le processus de nettoyage de cette racaille pouilleux qui a fini de mettre à genou notre économie.
Nous de la bonne jeunesse lucide, intègre, patient et engagée, nous sommes tous debout derrière toi pour t'accompagner . KOU BONN DOU MOUSSA AND AK KOU BAKH, c'est normal....

11.Posté par Sun Boy le 16/09/2013 15:49
Il ne sait même pas ce qu'il dit là, le Sénégal n'est pas un pays ordinaire, celui que voudra le mettre en feu et a sang verra le malheur tombé sur lui même et sa famille. Nos chefs religieux comme Serigne Touba, El hadji Malick Sy, Baye Laye, Baye Niass etc... n'ont pas vécu au Sénégal pour rien. Le Sénégal est une terre pas ordinaire, il faut faire attention, et comparer ce qui est comparable. Vous les journalistes vous ne savaient même ce que c'est votre métier, y'a de ces dires qu'il ne faut jamais laisser passer. Attention à vous aussi !

12.Posté par lebonsens le 16/09/2013 15:52
Mr Senghor, même par égoïsme, ne souhaitez pas ce malheur au Sénégal, même si vous n'aimez pas ce pays, respectez le afin que votre famille et vous, puissiez jouir paisiblement de vos milliards et parcs immobiliers mal acquis. Imaginez une foule déchainées traquant vos biens et chers proches...

13.Posté par guelweul mbaye le 16/09/2013 18:08
c est vraiment in idiot comment peut on penser ainsi

14.Posté par guelweul mbaye le 16/09/2013 18:12
c est vraiment un idiot comment peut on penser ainsi il ne comprend absolument rien dans la crise egyptienne

15.Posté par Montréal le 16/09/2013 20:13
Farba est inculte, incompétent, gueulard, je suis d'accord avec tout ça, mais quand même c'est la première fois que je reconnais quelques portions de vérités dans les propos de Farba. La façon dont il décrit l'état des lieux au Sénégal est absolument vrai.

16.Posté par modou italie le 16/09/2013 20:28
Zeng boy pain-thon c'est comme ça qu'on l'appelait quand il habitait a la zone b,cet idiot il continue toujours a etre arrogant,le pds n'existe plus c'est une coquille vide.



Dans la même rubrique :