Fait du jour : Le lutteur lac de Guiers 2 surpris en pleins ébats avec une fille dans un véhicule


Fait du jour : Le lutteur lac de Guiers 2 surpris en pleins ébats avec une fille dans un véhicule
Le commissariat de police de Guédiawaye a instruit durant ce week-end une histoire de mœurs impliquant le lutteur doublé de chef de file de l’écurie Walo ; Lac de Guiers 2 et la fille D. Diallo, âgée de 23 ans et serveuse dans une station d’essence.
 Le lutteur Lac de Guiers 2 a passé, hier, la nuit au commissariat de police de Guédiawaye. Le chef de file de l’écurie de Walo a été interpellé, puis gardé à vue dans les locaux du commissariat de police pour des pratiques pour le moins délictuelles. Il a été pris par des policiers en civil lors d’une patrouille de sécurisation dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 janvier à 00 h 30.
Le champion de lutte aurait été surpris en pleins ébats avec la fille D. Diallo dans un véhicule de type 4 X 4 de couleur rouge aux vitres teintées. Il s’était garé dans une ruelle sombre et déserte dans les parages du Technopole de la ville de Pikine.
Mais, du fait du caractère criminogène du site de Technopole et de la récurrence des cas d’agression suivie de vol commis aux abords dudit site, nous informent nos sources, les patrouilleurs décident de se rendre sur les lieux pour éventuellement coincer des malfaiteurs. Ils concoctent alors un plan, installent leur dispositif de planque dans les environs du site en attendant que de «gros poissons» viennent mordre à l’hameçon.
Alors qu’ils commencent à ronger leurs freins, nous signale- t-on, les policiers aperçoivent un véhicule de type 4 X 4 de couleur rouge, tous feux éteins, garé dans une ruelle sombre et déserte. Ils flairent un coup de tourtereaux en galante compagnie dans la voiture et décident de voir clair. Munis de lampe torche, ils se marchent, sur la pointe des pieds, jusqu’à hauteur de la bagnole et braquent le faisceau lumineux de leurs torches à l’intérieur du véhicule.
 
Et là, divine surprise !!! Ils tombent net sur le lutteur Lac de Guiers 2 en pleins ébats avec une fille dans le véhicule, nous informent toujours nos sources. Démasqués et pris de panique à la vue des flics en civil, nous dit-on, les deux partenaires s’empressent de se rhabiller. Trop Tard. Les policiers interviennent, appréhendent le couple et le conduisent au commissariat de police. Il faisait 00 h 30 minutes précises.
Lac de Guiers est alors gardé à vue dans la chambre de sûreté ; tandis que la fille est conduite durant la même nuit dans une structure hospitalière de la banlieue, nous signalent nos informateurs. Mais, dès l’arrestation du lutteur et de sa compagne, pour outrages aux bonnes moeurs, nous indiquent nos sources, des interventions de hautes autorités du pays ont fusé de partout en vue d’extirper des griffes de la police les deux mis en cause.
Et c’est tôt dans la matinée d’hier que les deux partenaires ont été remis en liberté. Toutefois, nous dit-on, ils sont tenus de déférer aux convocations de la justice. Leur dossier a été classé sous forme de renseignements judiciaires (Rj). Hier, lors de notre passage au commissariat de police, on a pu apercevoir les parents, amis et voisins du lutteur et de la fille.
Même l’ancienne gloire de l’arène Balla Gaye était de la partie. Le chef de file de l’écurie Walo était habillé d’un boubou, d’un short et de chaussures de couleur noire. Tandis que la demoiselle – de petite taille et teint clair - portait un pantalon jean bleu et avait les yeux larmoyants. Le véhicule qui était immobilisé au commissariat de police a finalement quitté les lieux. Il était conduit par un des proches du lutteur.
En plus du délit d’outrages aux bonnes mœurs, Lac de Guiers 2 pourrait être poursuivi pour défaut de permis de conduire.
Grand Place
Lundi 26 Janvier 2015
Dakaractu




1.Posté par le gardien le 26/01/2015 14:05
il est ou le delit?ou vous pensez que es lutteurs ne baisent pas?on ne sait pas jk a quand durera vos moeurs stupide



Dans la même rubrique :