Fadel Barro sur la manif de « Y en marre » : « Nous ne tolérerons pas des provocations… Nous sommes au courant de tout »


La manifestation de « Y en marre » prévue à la place de l’Obélisque aura bel et bien lieu demain. Le préfet en a donné l’autorisation. Mais pour Fadel Barro, coordinateur du mouvement, aucune violence ne sera tolérée.
« Nous demandons aux sénégalais de rester sereins, on les invite à venir dire à nos autorités qu’ils ont le droit de manifester et d’exiger des autorités qu’ils se rassemblement en paix, dans la non-violence; Y en marre est un mouvement non violent, qui dit à tous les sénégalais de respecter ce mot d’ordre de paix et de discipline. Tous les partis qui sont invités savent que ce rassemblement est pacifique et que nous ne tolérerons pas des provocations. Même si cela vient de l’autre camp, nous leur demandons d’être responsables. Le Sénégal est une démocratie majeure mais pour qu’on soit à la hauteur, il faut que l’on soit des citoyens à la hauteur de cette démocratie et aussi des autorités à la hauteur de cette démocratie » a-t-il dit lors d’un point de presse devant leur siège.
Il ajoutera être au courant des agissements de l’autre camp,  mais informe que c’est aux autorités de prendre les dispositions pour que toute tentative de saboter la manifestation soit vouée à l’échec.
« Que les gens sachent tout de suite que nous sommes au courant de tout. Il y  a en a qui ont à peine voilé leurs menaces de déstabiliser. On prend l’opinion à témoin que nous appelons  à une manifestation de paix. Il y a eu des manifestations plus difficiles et nous avons été à la hauteur. C’est dire aux autorités que c’est à eux de prendre les dispositions pour que toutes autres tentatives de saboter la démocratie en voulant diaboliser « Y en marre » c’est le Sénégal qui en pâtira et c’est aux autorités de  tirer toutes les conséquences »
Pour finir, selon Fadel Barro, et sur le sens de la manifestation, il y a dans ce régime des actes sombres  et des points noirs qu’il faut éclairer, « on demande à tout le monde qui viendra de le faire avec des t-shirts noirs, et des drapeaux du Sénégal. Parce que de cette obscurité il faut brandir le drapeau qui montre la lumière...»
Jeudi 6 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :