Fadel Barro, porte-parole de "Y’en a marre": «La France doit prendre ses responsabilités en disant à Abdoulaye Wade de partir»


Fadel Barro, porte-parole de "Y’en a marre": «La France doit prendre ses responsabilités en disant à Abdoulaye Wade de partir»
DAKARACTU.COM - Le porte-parole du mouvement "Y en a marre", Fadel Barro estime que la France est un peu trop passive face à la détermination d’Abdoulaye Wade. Dans un entretien qu’il a accordé au journal français Le Point, il dit ne pas comprendre que la France ait demandé à Laurent Gbagbo et à Kadhafi de partir et laisse Me Wade vouloir s’imposer en violant la Constitution. « Au lieu de jouer les sapeurs-pompiers, on peut travailler à prévenir l'incendie. Il est contradictoire de demander au Sénégal de respecter toutes les pluralités au moment où est exclue de fait la candidature de Youssou Ndour», ajoute-t-il. Avant d’indiquer que la France doit prendre ses responsabilités en disant à Abdoulaye Wade de partir comme elle l'a fait en Côte d'Ivoire avec Gbagbo, en Libye avec Kadhafi. Car, qu'on le veuille ou non, elle a influence une influence sur notre pays. «Pourquoi est-elle si mesurée dans le cas du Sénégal ?», s’interroge Fadel Barro.
Mardi 31 Janvier 2012




1.Posté par yen a plus que marrrrrreeee!!!!!!!!!! le 31/01/2012 11:00
Wade doit quitter!!! on en a plus qu'assez des conneries de ce vieux qui tire maintenant sur son peuple.

2.Posté par anonyme le 31/01/2012 11:23
fadel andouma ak yaw nos problèmes c'est à nous même sénégalais de le régler pourquoi faire appel à la France c'est les même appels que lancer les ivoiriens si wade n'a pas le droit de se présenter qu'il parte mais pas d'ingérence étrangère svp contrôler vos paroles on a besoin de paix dans ce pays car le peuple sénégalais n'est pas capable de supporter une crise ici la majorité règle la dépense du lendemain aujourd'hui tout le monde n'as pas les moyens de faire ses achats pour 2 jours de consommation. cependant vous entendez j'espère nos parents du monde rurale parler des risques de famines. svp la paix

3.Posté par Dibocor SECK le 31/01/2012 11:34
je suis d'accord avec vous @anonyme. c'est dommage que les jeunes africains continuent de croire que c'est le colon qui peut/doit regler nos problème. du coté du pouvoir, de la presse, de l'opposition, des mouvements citoyens, etc.. arrêtons d'afficher chaque jour les déclarations, les positions des pays étrangers, des organisations internationales, etc.. ces déclarations doivent être nulles et d'aucun interet dans notre comportement et attitude. Reflechissons avec nos propres outils, puisons dans notre patrimoine culturel pour sortir de cette crise. c'est une question de souveraineté nationale.

4.Posté par GARDE ROUGE le 31/01/2012 12:50
Nous,jeunes,de ce pays ne nous identifions pas à ce genre de type.Ils oublient que le combat est noble et il faut beaucoup d'intelligence pour parvenir à ce qu'on veut!!!
Maintenant une chose est sûre: il n'y a pas d'organisation dans ce combat et c'est la raison pour laquelle qu'à chaque fois qu'on doit manifester notre mécontentement,cela n'aboutit à rien et finit par une(ou des) mort(s) d'homme(s).Quand on est dans la logique d'un combat noble on doit le faire sans violence et c'est à partir de là qu'on saura qui est vraiment intelligent !

5.Posté par Citoyen le 31/01/2012 12:51
A Anonyme
Comment ce genre d'argument peut tenir ? Ceux qui font aujourd'hui le plus de mal a leur peuple ce sont justement des dirigeants africains comme Abdoulaye Wade. Sortir l'argument du colon pour ne pas appeler un pays comme la France a ne pas prendre ses responsabilités est injuste et infondé.
Le million de rwandais massacrés auraient bien aimé avoir des soldats pour les protéger, qu'importe leur nationalité ou l'Histoire de leur pays.
Les syriens aujourd'hui massacrés par leurs propres dirigeants aimeraient avoir quelqu'un pour les protéger, fut-il martien.
Abdoulaye Wade ne considère pas son Peuple mais respecte et craint les Occidentaux: c'est malheureux mais c'est comme ca.
Ceux qui connaissent l'Histoire des luttes démocratiques et pour la liberté savent le role prépondérant qu'ont joué les aides extérieures qui ont soutenu des batailles d'abord initié par les Peuples eux-memes (Révolution Américaine, 2nde Guerre Mondiale, Chute du bloc Soviétique, Révolutions arabes,etc.)
Ce Peuple Francais que tu traites injustement de colons (60 ans apres) a plus de considérations pour le Peuple Sénégalais que n'en a et n'en aura jamais Abdoulaye Wade.

6.Posté par Citoyen le 31/01/2012 13:02
Et juste pour préciser : Fadel Barro ne quémande pas une aide; il ne demande pas le débarquement des légionnaires français (meme si des tirailleurs sénégalais sont bien allés les aider a faire tomber Pétain et ses alliés nazis).
Fadel Barro demande a la France, suite a la déclaration du porte parole du Ministère français des Affaires Etrangeres, plus de coherence dans leurs positions. Il note la différence de traitements. Ca c'est un vrai sujet de débat.

7.Posté par BARGNY LA MINE le 31/01/2012 13:04
LA COMMUNE DE BARGNY EST DEVENU UN PETIT VILLAGE A CAUSE DE SON MAIRE IRRESPECTUEUX DES AUTORITÉS ÉTATIQUES. MARE DIOUF NARGUE LE RECEVEUR , LE PRÉFET,, LE GOUVERNEUR QUI EST ORIGINAIRE DE BARGNY. IL A VOULU VENDRE CE QUI RESTE DES TERRES DE BARGNY POUR FINANCER LE P.S. MAIS L'ALERTE A SONNE ; LES AGENTS MUNICIPAUX SONT SANS SALAIRE DEPUIS TROIS MOIS ; LE RECEVEUR REFUSE DE PARAPHER LE QUITTANCIER ; LES RECETTES FISCALES SONT INEXISTANTES.
NOUS DEMANDONS AU MINISTRE ALIOU SOW DE SE PENCHER SUR LE CAS MARE DIOUF-COMMUNE DE BARGNY. LA DÉLÉGATION SPÉCIALE EST LA SEULE SOLUTION.

8.Posté par ndiombor le 31/01/2012 13:21
Arretons l'hypocrisie de vouloir faire appel à la FERANCE dès que ça va mal chez nous c'est à nous sénégalais de régler nos problèmes et soucis.Que le peuple sénégalais aille voter au lieu de pleurnicher sur son sort.La meilleure arme qu'on puisse utiliser dans le calme et la sérénité c'est le bulletin de vote , arretez d'utiliser la jeunesse comme bouclier dans les manifestations , les politiciens n'ont qu'à mettre leurs familles et leurs enfants devant les manifs.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016