Facture de 12 milliards due à la SENELEC : Khalifa Sall l'impute à l'Etat


Le budget 2016 de la ville de Dakar a été voté hier à l’unanimité par les conseillers municipaux. Revu à la hausse, le budget de Khalifa Sall est ainsi arrété à la somme de 46 milliards de francs CFA ; Le maire de Dakar en a profité pour indiquer que la ville de Dakar ne doit rien à la SENELEC qui parle pourtant d’une facture impayée de l’ordre de 12 milliards de francs CFA.
« J’ai lu partout que nous devons 10 milliards ou 12 milliards. Non, le Président Wade avait décidé que l’Etat prendrait en charge l’éclairage public des collectivités locales », rappelle le socialiste pour qui il n’y a pas eu de décision contraire depuis lors. 
Le Président Macky Sall s’est inscrit sur la même logique en 2012, en confirmant la décision. « Pourquoi doit-on demander aux collectivités locales des comptes, étant entendu que l’Etat s’est engagé à le faire », se demande-t-il. D’après l’ancien maire de Grand Yoff, le jour où l’Etat écrira pour dire aux collectivités locales qu’il ne peut plus assurer les factures, les villes verront. Mais ce n’est pas encore le cas pour l’instant. Ce qui fait qu’on ne peut pas, à son avis, leur imputer des dettes. « Nous ne devons rien à personne », a-t-il conclu...
Vendredi 15 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par Froufrou le 15/01/2016 17:18
Bonne leçon !



Dans la même rubrique :