Face aux enquêteurs de la DIC, Aba "No Stress" regrette ses propos et présente ses excuses qui sont refusées par les organisateurs de Bercy : Son dossier transmis au Procureur


Face aux enquêteurs de la DIC, Aba "No Stress" regrette ses propos et présente ses excuses qui sont refusées par les organisateurs de Bercy : Son dossier transmis au Procureur
‘’Je pèse bien mes mots. Khadim Dia, Moustapha Dieng, vous avez débité des histoires non fondés. Arrêtez de dire des contrevérités. De grâce laissez Wally tranquille. Arrêtez de mettre la concurrence entre Wally et Youssou Ndour. Laissez les gens travailler. Vous êtes plus indisciplinés que Wally. On sait ce qui s’est passé à Bercy. Après avoir attaqué Wally, vous vous retournez sur Bougane. Vous me sollicitiez à longueur de journée pour que Bougane vous donne un coup de pouce. Payez vos dettes avant d’aller dans la presse pour y raconter des contrevérités. Wally ne s’est pas recyclé dans le business, après qu’il a échoué dans le hip hop. (…) Si Bercy a échoué, c’est de leur faute et non celle de Wally, car c’est eux qui ont organisé’’.   
Ces mots ont valu à Aba "No Stress" d'être interrogé pendant plus de 5 heures hier par des agents de la brigade des affaires générales, une entité de la Division des investigations criminelles (DIC).  Babacar Camara  plus connu sous le nom d’Aba "No Stress", animateur de "Yendoulène" sur la Sen Tv a déféré à la convocation, en début d’après-midi, en compagnie de sa co-présentatrice Yama. Devant les enquêteurs, une vidéo de deux de ses émissions des 12 et 13 juillet dernier lui a été montrée révèle nos confrères de l'Enquête. Ensuite, il a été sommé de s’expliquer sur les propos qu’il y tient. Alors, selon nos interlocuteurs, il s’est confondu en excuses. Face aux enquêteurs, Aba déclare : "Je demande pardon. Je regrette vraiment mon acte. Khadim, Tapha et Djidiack sont mes grands frères alors je demande pardon pour ce que j'ai fait. Si c’était à refaire, je n’allais plus le refaire. Pour preuve, ce jour-là, quand je suis rentré chez moi, après mon émission, ma propre femme m’a dit que ce que j’ai dit, ce n’est pas normal. Elle n’a pas été la seule. Ma mère et d’autres personnalités du pays m’ont appelé au téléphone pour montrer leur désaccord par rapport aux propos que j’ai tenus, lors  de cette émission. Je ne sais vraiment pas quoi dire".   
Après son audition sur procès-verbal, son dossier a été transféré entre les mains du Procureur de la République qui décidera de son sort car les organisateurs de Bercy ont refusé de lui accorder leur pardon. A préciser qu’il a été libéré, après 5 tours d’horloge. Mais il reste à la disposition de la justice.   

Moustapha Dieng : ‘’Pourquoi nous avons porté plainte’’   

Joint par EnQuête, Moustapha Dieng dit Tapha Da brains a donné les raisons de la plainte déposée à la police. ‘’Nous avons porté plainte pour diffamation et injures publiques contre les animateurs Aba et Penda Guissé dite ‘’Yama. Ils se sont prononcés sur un dossier qui ne les concerne pas’’. Il considère que l’animateur a proféré ‘’des insultes notoires’’ au cours des émissions des 12 et 13 juillet.


people.sn
Jeudi 18 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :