Face aux camionneurs : Macky Sall explique la cherté du carburant


La récurrente demande des transporteurs pour une baisse conséquente du prix du carburant a-telle trouvé un écho favorable auprès du président de la République ? En tout cas, samedi lors du lancement du projet de renouvellement du parc des gros porteurs, Macky Sall a promis d’étudier plus largement la question avec le ministre du Budget. «Je saisirai le ministre du Budget pour étudier toutes les possibilités d’une baisse du prix du gasoil. Si les tendances du marché le permettent, nous irons vers cette baisse», a promis le chef de l’Etat.
Par ailleurs, il rappelle que la population doit savoir que la mise en oeuvre et l’entretien des infrastructures routières nécessitent une forte contribution du Trésor public dont une partie provient des taxes sur les carburants. D’où la cherté du prix du carburant contrairement aux pays limitrophes comme le Mali ou la Guinée. 
Lundi 8 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par S calade le 08/02/2016 11:59
le carburant au Sénégal est aussi cher qu en France

Taxes sur les carburants : environ la moitié du prix !

Les taxes perçues par l’Etat représentaient
la part la plus importante du prix du carburant
(59 % du sans plomb 95-E10
51 % du gazole).
Elles se découpent ainsi :

la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE), anciennement TIPP.
Son montant est défini chaque année par la loi de Finances et peut être majoré par les Conseils Régionaux,
la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) qui s’applique sur l’ensemble et donc également sur la TICPE.
Son taux peut varier d’une année à l’autre.
Il est de 19,6% en 2014.



Dans la même rubrique :