« Face à la menace terroriste, le droit à la sécurité et à la stabilité doit primer sur le droit à la liberté » (WILIAMS Manel, Gouverneur de Kédougou)


« Face à la menace terroriste, le droit à la sécurité et à la stabilité doit primer sur le droit à la liberté » (WILIAMS Manel, Gouverneur de Kédougou)
Le gouverneur de la région de Kédougou, Mr. Wiliams Manel, a présidé ce Mardi 15 Mars, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation des journalistes des zones frontalières sur le discours religieux. Dans son propos, le gouverneur, après avoir félicité le président du Réseau des Journalistes des Régions Frontalières (RJRF), Mr. Mamadou L. BARRO,  a invité les journalistes à plus de responsabilité dans le traitement de l’information. 

En effet, selon lui, « Face à la menace terroriste, le droit à la sécurité et à la stabilité doit primer sur le droit à la liberté. Ayez à l’esprit que ce vous dites peut déstabiliser tout le pays. En traitant une information, éviter de faire la promotion des terroristes, parce que eux , c’est ce qu’ils cherchent. » Pour étayer ces propos le gouverneur a donné deux exemples : « après l’attaque de CHARLIE HEBDO, qui d’entre nous peut dire qu’il a vu les images des cadavres ? Et allez aujourd’hui sur internet vous verrez les images des cadavres de l’attaque de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire. C’est dommage ! » 
Mardi 15 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :