FRAUDE SUR LES ÉPREUVES : Les «grossistes» de l’Office du Bac tombent

Libération révèle que quatre fonctionnaires du service administratif de l’Office du Bac ont été écroués dans le cadre de l’enquête sur la fraude massive. L’enquête a démontré que ce sont eux qui remettaient les épreuves à un ancien étudiant de la fac de Droit qui apparaît comme le principal intermédiaire dans cette affaire où 39 suspects sont finalement tombés.


FRAUDE SUR LES ÉPREUVES : Les «grossistes» de l’Office du Bac tombent
Selon Libération, la Division des investigations criminelles (DIC) en est à 39 arrestations dans le cadre de l’enquête sur la fraude massive au Bac.
Les mêmes sources renseignent que les enquêteurs ont frappé au cœur de l’Office du Bac dont le Di- recteur Babou Diaham a été longuement entendu d’ailleurs. En effet, quatre fonctionnaires de l’Office ont été arrêtés et formellement mis cause. La DIC a mis la main sur le principal intermédiaire qui servait les intérêts des quatre fonctionnaires en cause.
Il s’agit du nommé Djamil, un étudiant de la Faculté de droit qui ne s’est pas réinscrit. Ce dernier s’était reconverti dans la vente des épreuves qui lui étaient remises par les quatre fonctionnaires de l’Office avant qu’il ne procède à leur vente.
Dans cette entreprise criminelle, il s’était lié avec un professeur du lycée Blaise Diagne - et non de Yalla Suur en. Abdoulaye N., professeur de Français, était effectivement au cœur du dispositif qui implique aussi le proviseur de Kahone. Nos sources précisent que ce dernier avait comme complice ses deux assistants qui viennent d’être arrêtés.
 
Vendredi 14 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :