FRANCE : un Noël sous haute sécurité


Près de 140 000 voyageurs sont attendus ce week-end gare de Lyon à Paris. Pour assurer leur sécurité, une centaine de policiers et de gendarmes patrouillent dans les halls. Quelques équipes cynophiles sillonnent les quais.

Sur l’ensemble du territoire français, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux détaille le dispositif : « C’est plus de 91 000 forces de sécurité, pour ce qui dépend de l’Etat, qui vont être déployés (policiers nationaux, gendarmerie nationale et militaires du dispositif Sentinelle), dans chacun des départements, pour sécuriser tous les lieux qui accueillent du public et toutes les manifestations qui vont avoir lieu aujourd’hui et pour la fête de Noël dimanche. »

Sécurité particulièrement renforcée autour des églises et lieux de cultes

Les églises et tous les lieux de cultes sont particulièrement surveillés ce week-end pour protéger les fidèles pendant les offices. Le ministre a renouvelé la circulaire adressée aux préfets au lendemain de l’assassinat du père Jacques Hamel en juillet dernier.

Bruno Le Roux explique : « Cela passe par des effectifs de police, de gendarmerie et de militaires. Et pas simplement d’ailleurs le culte chrétien à cette occasion, mais il y aura aussi la fête de Hanouka pour d’autres dans notre pays. Et nous devons assurer la sécurité de toutes ces fêtes religieuses et populaires. »

A Paris, par exemple, les lieux de culte seront sécurisés par 1 700 soldats de l’opération Sentinelle.
Samedi 24 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :