FRANCE : Penelope Fillon aurait touché des indemnités de licenciement, selon le "Canard enchaîné"

Au lendemain de la conférence de presse de François Fillon, l'hebdomadaire affirme que les enquêteurs n'ont trouvé aucun indice du travail de son épouse.


FRANCE : Penelope Fillon aurait touché des indemnités de licenciement, selon le "Canard enchaîné"
Non, le palmipède n'en a pas fini avec François Fillon. Après les "excuses" du candidat de la droite dans l'affaire du "Penelope Gate", l'hebdomadaire indique dans son édition du mercredi 8 février que son épouse Penelope a perçu 45.000 euros d'indemnités de licenciement payées par l'Assemblée nationale.

Par ailleurs, le "Canard" affirme que les enquêteurs n'ont trouvé aucun indice matériel du travail de Penelope Fillon. De nouvelles révélations qui viennent parasiter la défense de l'ancien premier ministre, alors en pleine contre-offensive médiatique.

Dans le détail, Penelope Fillon aurait perçu en août 2002 "16.000 euros d'indemnités, soit l'équivalent de cinq mois de salaire", alors qu'elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de son mari, Marc Joulaud, selon l'hebdomadaire satirique. Le "Canard" ajoute qu'elle aurait également perçu, en novembre 2013, "29.000 euros de primes" au terme de son "dernier contrat".
Mardi 7 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :