FRANCE - Emmanuel Macron officiellement investi président de la République : L'essentiel de son discours d'investiture


FRANCE - Emmanuel Macron officiellement investi président de la République : L'essentiel de son discours d'investiture
"Le 7 mai, les Français ont choisi l'espoir et l'esprit de conquête. La responsabilité qu'ils m'ont confiée est un honneur dont je mesure la gravité. Le monde et l'Europe ont plus que jamais besoin de la France. Ils ont besoin d'une France qui sache inventer l'avenir. Mon mandat sera guidé par deux exigences. Rendre aux Français cette confiance en eux. Ce sera un travail lent, exigeant mais indispensable. Je convaincrai que la puissance de la France n'est pas déclinante. Je ne céderai sur rien des engagements pris vis à vis des français. Le travail sera libéré, les entreprises seront soutenues. Les françaises et les français vont se voir mieux protéger". 

«Nous donnerons ensemble l'exemple d'un peuple qui sait affirmer ses principes»

«Tout ce qui fait de la France un pays sur ou l'on peut vivre sans avoir peur sera amplifié. L'Europe dont nous avons besoin sera refondée et relancée. Nos institutions doivent retrouver l'efficacité qui est la leur. Je crois aux instituions de la Ve République. Les citoyens auront voix au chapitre, ils seront écoutés.»

«La France n'est un modèle pour le monde que si elle est exigence. Le monde entier sera attentif de la parole de la France. Nous donnerons ensemble l'exemple d'un peuple qui sait affirmer ses principes : la démocratie et la république.»

«Nous avons a construire le monde que notre jeunesse mérite»


«Aujourd'hui, le temps est venu pour la France de se hisser à la hauteur du moment. Le monde attend de nous que nous soyons fort, solide et clairvoyant. Nous prendrons toutes nos responsabilités pour apporter une réponse aux grandes crises contemporaines. Nous sommes tous interdépendants. La France veillera toujours à être du côté de la liberté, des droits de l'homme. Nous avons un rôle immense. Nous aurons besoin d'une Europe plus efficace, plus démocratique. Nous avons a construire le monde que notre jeunesse mérite. Rien ne sera concéder à la facilité ni aux compromis. Rien ne me fera renoncer à défendre les intérêts de la France. J'aurai la volonté constante de réconcilier l'ensemble des Français. Nous pouvons ensemble écrire l'une des plus belles images de notre histoire. Dès ce soir je serai au travail.»

"Humblement, je servirai notre peuple"
 
Je sais que les Françaises et Français attendent beaucoup de moi à cette heure. J’en suis pleinement conscient.  Rien ne sera concédé à la facilité. J’aurai dans le même temps la volonté constante de concilier et rassembler tous les Français.

Dans ces instants où tout peut basculer, le peuple français a toujours su trouver l’esprit de concorde. C’est pour cette mission, qu’humblement, je servirai notre peuple. Je sais pouvoir compter sur tous nos concitoyens. Dès ce soir, je serai au travail. 
 
"Nous avons un rôle immense : corriger les excès du cours du monde"

 
Aujourd’hui, le temps est venu pour la France de se hisser à la hauteur du moment. Le monde attend de nous que nous soyons forts, clairvoyants.

Nous prendrons toutes nos responsabilités pour répondre aux défis du monde. Nous sommes tous interdépendants, nous sommes tous voisins. La France veillera toujours à être du côté de la liberté, des droits de l’homme, mais toujours pour construire la paix dans la durée.
 
Nous avons un rôle immense : corriger les excès du cours du monde. C'est là notre vocation.  Nous aurons besoin d’une Europe plus efficace plus démocratique, plus politique car elle est l'instrument de notre puissance et de notre souveraineté. J’y œuvrerai. 

L'hommage d'Emmanuel Macron à ses prédécesseurs
 

Le nouveau chef de l'Etat cite chacun de ses prédécesseur, du général de Gaulle "qui a su redresser la France" à François Hollande "faisant oeuvre de précurseur avec l’accord de Paris sur le climat et sachant protéger les Français au moment où le pays était frappé par le terrorisme".
Leur oeuvre sur toutes ces dernières décennies s’est trop souvent vue empêchée par un climat en leur défaveur. Ce que la France avait à dire au monde s’est parfois trouvé affaibli.

"Les citoyens auront voix au chapitre, ils seront écoutés"
 
Je crois aux institutions de la Ve République. Je veillerai à ce qu’il y ait un renouvellement démocratique. Les citoyens auront voix au chapitre, ils seront écoutés.

La responsabilité de toutes les élites sera rappelée, nous ne pouvons plus nous réfugier derrière des usages. Nous devons retrouver le sens profond, la dignité de ce qui aujourd’hui nous rassemble : agir de manière juste et efficace pour notre peuple.
 
"La puissance de la France n’est pas déclinante"
 
La puissance de la France n’est pas déclinante, nous tenons entre nos mains tous les atouts d’une puissance du XXIe siècle. Tout ce qui concourt à la puissance de la France sera libéré.
 
Les Françaises et les Français qui se sentent oubliés par ce vaste mouvement du monde devront se voir mieux protégés.
 
L'égalité face aux accidents de la vie sera amplifiée. Tout ce qui fait de la France un pays sûr où on peut vivre sans avoir peur sera renforcé. La laïcité républicaine sera défendue. L’Europe dont nous avons besoin sera refondée, relancée, car elle nous protège.

 
Dimanche 14 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :