FOOTBALL : Les joueurs africains sacrés champions en Europe

La saison 2016-2017 est terminée en Europe et plusieurs joueurs africains sont champions comme le Marocain Mehdi Benatia en Italie, le Camerounais Vincent Aboubakar en Turquie ou encore le Sénégalais Kara Mbodj en Belgique. Florilège des principaux championnats en Europe.


FOOTBALL : Les joueurs africains sacrés champions en Europe
Championne d’Italie pour la sixième fois d’affilée, la Junventus Turin a, dans son effectif, trois joueurs africains : le Marocain Mehdi Benatia, le Gabonais Mario Lemina et le Ghanéen Kwadwo Asamoah. A 30 ans, Mehdi Benatia a déjà été sacré champion d'Allemagne avec le Bayern Munich. Pour Mario Lemina, 23 ans, formé à Lorient, c’est une première. Quant à Kwadwo Asamoah, il s’offre son 5e titre ! Le milieu de terrain a débuté en Serie A avec l'Udinese.

En Angleterre, le Nigérian Victor Moses, élu meilleur joueur de la CAN et champion d’Afrique en 2013, est revenu dans l’effectif des Blues après une succession de prêts. Victor Moses a réussi cette saison le pari de s’imposer à Chelsea comme arrière droit après une décision de son coach Antonio Conte. Cet ailier de métier vient de remporter le titre de champion. « Il (Conte, ndlr) ne m’a pas demandé : "peux-tu jouer latéral droit ?", il m’a juste mis là », a-t-il expliqué.

Neuf mois après sa double fracture tibia-péroné qui avait fait craindre le pire, l’attaquant sénégalais Demba Ba avait retrouvé les terrains avec le Besiktas, champion de Turquie en mai ; il a même signé un but face à l’Istanbul Basaksehir. En prêt par le Shanghaï Shenhua en Chine, il vient de rentrer dans son club. Le Camerounais Vincent Aboubakar a aussi été sacré avec Les Aigles Noirs. Egalement prêté par le FC Porto, le champion d’Afrique a largement contribué au titre avec 11 buts. L’ancien joueur de Valenciennes et de Lorient aurait convaincu les dirigeants turcs pour un transfert définitif.

En France, Monaco a ravi le titre au Paris Saint-Germain. Ce qui a fait le bonheur du gardien sénégalais Seydou Sy, avec une seule apparition cette saison. Le Marocain Nabil Dirar, avec 18 matches dont 8 comme titulaire, est aussi auréolé du titre. C’est aussi le cas de Malien Almamy Touré.

Le Cap-Verdien Zé Luis champion a brillé avec le FK Spartak Moscou en Russie. L’ancien attaquant du Sporting Braga a inscrit cinq buts en 21 matches. Déjà club le plus titré du championnat de Russie avec neuf sacres, le Spartak Moscou a atteint la passe de dix. Il n’avait plus été champion depuis 2001.

Anderlecht a remporté un 34e titre de champion de Belgique. Avec les Mauves, on retrouve le Sénégalais Kara Mbodj, formé à Diambars (Sénégal) et qui reste le défenseur le plus cher de l'histoire du RSC Anderlecht. Même si tout n’a pas été rose avec son club en début de saison. « On m’a envoyé deux mois m’entraîner chez les jeunes en espérant que je craque, mais on n’a rien eu à me reprocher. J’ai tout fait pour revenir dans l’équipe », a-t-il regretté après avoir obtenu son titre.

Le Ghanéen Frank Acheampong est devenu pour la deuxième fois champion de Belgique après 2014. Arrivé au Sporting Anderlecht en 2013, Franck Acheampong est sous contrat jusqu’en 2019. Aujourd’hui, le Black Star aimerait quitter le club bruxellois pour rejoindre la Premier League. Son rêve et son objectif.

Avec Anderlecht aussi, l’international algérien Sofiane Hanni est devenu champion, mais a été à l’honneur en étant récompensé lors du Gala du footballeur pro en Belgique avec le plus beau but de l'année qu'il avait marqué le 16 avril lors d'un déplacement à Ostende. Hanni a terminé cette saison comme meilleur passeur du championnat belge (13) et a inscrit 10 buts. Lors du dernier exercice, il avait été élu Soulier d’or, honorant le meilleur joueur du championnat belge de l'année.
Vendredi 2 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :