FINANCEMENTS A TOUBA : Des femmes de Gouye-Mbind prennent la défense de Moustapha Diop


A Touba, les femmes ne parlent visiblement pas le même langage par rapport aux financements accordés par le ministre Moustapha Diop. La récente sortie de certaines d’entre elles déplorant le retard accusé dans l’octroi des enveloppes financières a écœuré les membres des groupements féminins de Touba et principalement de Gouye Mbind ; ces dernières soupçonnant une manipulation. 
Au cours d’une assemblée générale tenue d’urgence ce samedi, elles ont tenu à apporter un démenti par la voix de Sokhna N'doumbé Diop, la porte-parole du jour. « Au vu de tout ce que le ministre Moustapha Diop a fait pour les femmes de Touba, nous avons jugé nécessaire de rétablir la vérité des faits. Il faut oser dire que tous les dossiers qui ont été déposés à temps par les femmes ont été validés et satisfaits. Nous avons reçu une première enveloppe de 600 millions. Les Gpf qui avaient introduit leurs dossiers ont effectivement été financés. Maintenant, il s’agit pour le ministre Moustapha Diop de nous faire parvenir la deuxième tranche ».
N'doumbé Diop d’ajouter : « Celles qui n’ont rien reçu, soit n’appartiennent à aucun groupement féminin, soit ont déposé tardivement leurs documents ». Et pour prouver la véracité de ses allégations elle assure : « nous ne sommes pas loin d’éponger nos dettes parce que cela fait 9 mois que nous remboursons. »
Les femmes de rappeler qu’elles ont toujours été oubliées dans l’octroi de ces financements par le passé...
Dimanche 15 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :