FIN D’UN EPISODE BRUISSANT DE COMMENTAIRES : Et le Conseil Constitutionnel tordit le bras à Macky !


L’histoire retient cette mémorable déclaration du Président Macky Sall au lendemain du premier tour de la présidentielle de 2012. Alors qu’il se préparait à faire face à Abdoulaye Wade, Président sortant, pour les besoins d’un second tour, le fils de Fatick annonçait une révolution plus qu’une innovation en promettant de réduire son mandat. « Je ferai 5 ans! Je réduirai mon mandat si je gagne. J’en prends l’engagement » avait-il dit dans une salle de Dakar. Son élection allait subitement amorcer un débat entretenu par les responsables politiques de son parti et leurs adversaires de l’opposition. Le Président Macky Sall sera esseulé dans son combat de réduire son septennat. Les premières réticences émaneront de ses rangs. Cheikh Kanté, Mor N'gom, Abdou Lahad Seck Sadaga, Moustapha Cissé Lô, Farba N'gom, Mimi Touré, M'baye N'diaye, Youssou Touré ( pour ne citer que ceux-là ) se distingueront par le verbe et par l’engagement en s’opposant à toute idée de réduction.  Le débat s’envenimait. Macky Sall se réduira à rappeler sa ferme volonté, toutes les fois qu’il en avait l’occasion, de respecter sa promesse. Lors de sa tournée économique dans le Saloum, il dira d’ailleurs, « je veux appeler tout le monde à mettre fin à ce débat et à s'orienter vers le travail, parce que je ne vois pas l'opportunité de ce débat. Ce que je ne peux pas accepter, c'est que l'Apr mène le débat. Je ne peux pas accepter que les responsables en fassent un débat quotidien. Cela doit arrêter, ça suffit. » M'baye N'diaye répondra au micro de Dakaractu « Oui, mais la terre tourne ! » Cette volonté a, visiblement, été maintenue jusqu’à la dernière seconde.
 
Et le Conseil Constitutionnel lui tordit le bras
Ce que les différents responsables politiques n’ont pu réussir, les 5 Sages l’ont décrété en un tour de table. Dans une correspondance datée du 12 février 2016, ils ont fait savoir au Chef de l’Etat que sa volonté de réduire le mandat était contraire aux textes de la Constitution. Si on en croit certains leaders de l’Apr, « c’est la mort dans l’âme qu’il s’est plié à respecter l’avis des 5 Sages. »  Autrement, le Conseil Constitutionnel a tordu le bras au Président de la République. Fatou Sow Sarr laisse même entendre qu’une amie lui a fait remarquer que le dépit de ne pas donner suite à son engagement se lisait sur le visage de Macky. Bref, entre le marteau d’une promesse non tenue et l’enclume de piétiner la Constitution et les 5 Sages qui la protègent, Macky Sall a préféré respecter le vote des Sénégalais exprimé en 2012.
Mardi 16 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par mina le 17/02/2016 12:17
jeune femme de 25 ans et pleine de charmes je vous propose vous detendre pour un massage naturiste, musique douce et huile, douche possible uniquement pour client sur rdv tous les jours merci de prendre contact avec moi par tel pour rdv le jour même au 778332517 ou 708550228

2.Posté par mina le 17/02/2016 12:17
Masseuse PROFESIONNELLE propose une DOUCE MASSAGE (je suis très sélective dans le choix de mes clients). Sous mes douces mains expertes laissez-vous aller pour ce massage TENDRE Je suis une vraie joueuse, je suis bien faite, je suis aussi active et sportive, Je te rejoins volontiers chez toi ou a l'hotel. Cette activité est pour moi accessoire, je suis donc assez exigeante. Prendre RDV au moins 1 heure avant par appel uniquement 776656652 ou 783951828 773853810 781333595

3.Posté par mina le 17/02/2016 12:18
Envie de RELAX, laissez-vous tentez par un massage DOUCE, Un moment de TENDRESS, et de désir intenses (2 ou plusieurs masseuses disponibles) ESSAYEZ-MOI TOUT SIMPLEMENT Je me déplace partout où vous trouvez à Dakar TEL : 779088092 ou 768379815

4.Posté par Lebonsens le 17/02/2016 15:13
Jugeons nos politiques par leurs comportements. Nous ne pouvons pas confier la réforme de notre constitution à un Wax-Waxeet qui glorifie la transhumance, qui met le parti et ses proches avant la Patrie. Boycottons ce référendum ou Votons NON.

5.Posté par babacar le 17/02/2016 15:44
je suis désolé, mais le Conseil constitutionnel n'a pas tordu le bras à Macky sall. C''est Macky lui-même qui a fait tordre son bras pour légitmer son "wakh wakhète" par le CC. Pourquoi a-t-il utilisé l'article 51 au lieu de l'article 103 avec lequel, il n'avais pas besoin de l'avis du CC?

On veut tout simplement habiller un reniement en mettant en avant la décision du CC. tout le monde, a commencer par Macky savait quelle allait être la position du CC si il lui demandait son avis. Le CC ne pouvait aps dire autre chose. Alors pourquoi en sachant cela, il a laisser toutes les voies possible pour choisir celle de l'article 51, c'est-à-dire, celle de la consultation du CC?
malheureusement, beaucoup de médias jouent le jeu du palais, en faisant croire que Macky est républicain et respecte les Institutions et la constitution.
Il est loin d'être innocent dans cette affaire. lui et ses juristes-tailleurs ont bien ourdi leur coup!!

6.Posté par max le 17/02/2016 16:34
nous sommes dans l'attente de nos cartes d'électeur de la révision de 2015 !!!!!



Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017