FIFA : LA ZONE OUEST A SOUTIENT LA CANDIDATURE DE SHEIKH SALMAN

La zone ouest A de la Confédération africaine de football (CAF) qui a tenu son assemblée générale élective ce mercredi à Dakar a décidé de soutenir la candidature du Sheikh Salman de Bahreïn à la présidence de la FIFA conformément à la recommandation de la CAF.


FIFA : LA ZONE OUEST A SOUTIENT LA CANDIDATURE DE SHEIKH SALMAN
’’Tout en laissant la liberté à chaque association membre son libre choix, nous avons décidé de nous solidariser de la recommandation de la CAF de soutenir la candidature du Sheikh Salman à la présidence de la FIFA’’, a dit Me Augustin Senghor faisant lecture de la résolution prise à l’issue des travaux.

Me Augustin Senghor, qui a dirigé la zone ouest A, a été réélu pour un nouveau mandat de quatre ans à l’issue de l’assemblée générale élective.

Présent à la rencontre en tant que représentant de la CAF, le 2-ème vice-président, Almamy Kabélé Camara s’est félicité de cette décision soulignant que l’Afrique du football restera unie dans cette décision.

’’Nous avons eu les mêmes réactions des autres zones qui composent la CAF’’, s’est réjoui le deuxième vice-président indiquant que ’’les principes d’unité et de solidarité qui nous gouvernent sont loin d’être de vains mots.

’’L’Afrique va présenter à cette élection un bloc uni et solide’’, a-t-il dit évoquant l’élection à la présidence de la FIFA prévue le 26 février prochain.

D’ailleurs, le Prince Ali de Jordanie, candidat à la présidence de la FIFA était présent à cette assemblée générale de même que le journaliste Emmanuel Maradas, porte-parole du candidat Salman pour l’Afrique et Véron Mosengo-Omba venu au nom de Gianni Infantino, secrétaire général de l’UEFA et aussi candidat à la présidence de l’instance dirigeante du football mondial.

Ces trois personnalités ont eu le loisir de présenter leurs projets devant les sept délégués de la zone ouest A de la CAF.

Le président Almamy Kabélé Camara a aussi fait état de la décision du Comité exécutif de la CAF de soutenir la candidature de Sheikh Salman, président de la Confédération asiatique de football (AFC).

Présentant la position du Comité exécutif de la CAF, le deuxième vice-président de la CAF a indiqué que la décision qui a été prise est objective car elle va dans ’’le sens des intérêts du
football africain’’.

’’L’Afrique qui compte 54 membres dispose d’une minorité de blocage et notre décision correspond à notre politique de développement et le football asiatique est confronté aux mêmes
difficultés que le nôtre’’, a-t-il dit.

SD/OID
Jeudi 18 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :