FESTIVAL PENCUM NIANI - Un creuset culturel fascinant à Koupentoum (images)


Sous la houlette du Président du conseil départemental de Koupentoum, le festival Pencum Niani a déroulé sa deuxième édition sous la présence de plusieurs personnalités dont le gouverneur de la région El Haddj Bouya Amar, le représentant du ministre Mbagnick Ndiaye, le maire de la commune Sidi Traoré, l’Imam Ratib de la localité et de l’ensemble des dignitaires du Niani Kalankadougou, du Niani Sadougou, du Niani Toucouleur etc… Pour cette année, Omar Sy et le comité d’organisation ont choisi comme parrain  El Hadj Bouna Sémou Niang dont la famille venue massivement a tenu, sous la conduite du sociologue Kali  Niang, à rendre hommage pour le choix fait sur leur père. Ce dernier a eu droit à un bel hommage pour le travail abattu pour la communauté en tant que chef de canton dès l’âge de 27 ans mais aussi en tant que chef d’arrondissement de Koumpentoum et de Koussanar à partir de 1960 avec la fin de la chefferie traditionnelle et l’avènement de la République.

Un programme impressionnant a été déroulé. De l’exposition au penc du festival au  colloque scientifique sur la vie et l'œuvre du parrain en passant par la fête des masques avec à la clef un prix du meilleur masque, le défilé de mode, la consultation gratuite, le plateau artistique avec les troupes locales et ténors invités, la finale de football, le gala de lutte doté du drapeau El Hadj Bouna  Sémou Niang, les échanges entre ethnies ont été fructueux.  Les Socé, les maures, les waladous, les bambaras, les cognagui, les toucouleurs, les séréres, les  laobés, les habobés, les peulhs Fouta et les wolofs ont revisité leurs cultures sous l’œil attentif du gouverneur qui s’est beaucoup félicité de la tenue d’un tel rendez-vous.

Samedi 31 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :