FATOU SOW SARR DANS UNE MISE AU POINT : « Il faut dénoncer les terrorismes d’où qu’ils viennent »


Condamnant avec la dernière énergie les attentats terroristes de Paris, Fatou Sow Sarr invite, tout de même, à une meilleure prospection qui devra mener à bannir toutes les formes de terrorisme. La sociologue, invitée du Grand Jury, estime qu’il faut aussi dénoncer les terrorismes qui sont menés dans certains coins du monde comme Bagdad, la Libye et la Syrie. Ce conflit, selon elle, « est un conflit économique où on utilise la religion.» Ces pays prédateurs, dit-elle plus loin, sont dans des projections. « Quand leur pétrole va tarir… ils sont dans une logique prospective d’avoir aussi d’autres espaces qui seront sous leur contrôle. »
 Pour le cas du Sénégal, Fatou Sow Sarr juge que le combat est loin d’être gagné. Ce pays est, selon elle, « dans la trajectoire de ce qui s’est passé en France » du fait que depuis plusieurs années on entend dire que des personnes sont arrêtées à Rosso, Dagana etc…. La sociologue d’inviter dès lors les autorités à « anticiper sur d’éventuelles déstabilisations possibles ». Comme moyen de résistance, elle préconise de faire de l’école le lieu de privilégié de formation religieuse des enfants, afin de les aider à s’extraire ou à éviter les « griffes » de leurs prédateurs. Pour cela, elle propose l’introduction formelle et sérieuse des enseignements religieux dans les établissements scolaires.
Dimanche 15 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :