FATICK SOUS HAUTE TENSION - La caravane de Cheikh Kanté menacée de sabotage


La Libération, après 3 jours de prison,  des 13 jeunes  Apéristes arrêtés à Fatick suite à une série de manifestations lors desquelles des pneus ont été brûlés et des routes barrées, est loin d'avoir suffi pour calmer les ardeurs. Et de nouvelles échauffourées sont à craindre dans les prochaines heures.

En effet, nos sources sont formelles. La caravane organisée par Cheikh Kanté pour booster le taux participation aux opérations d’inscription sur les listes électorales et à la confection des cartes d’identité biométriques est fortement menacée de sabotage. Ces derniers en veulent terriblement au directeur du Port qu’ils accusent de mener une politique d’exclusion au sein du parti.

 « Il a désorganisé l’Apr dans la région de Fatick. Il est le dernier venu après avoir transhumé et il est le seul à créer des distorsions. Il offre du travail à ses proches laissant en rade la grande majorité des jeunes. Il a décidé d’ouvrir sa propre permanence. Nous interpellons le Président Macky Sall et l’invitons à mettre un terme aux agissements de cet homme » ont notamment indiqué les jeunes dans un manifeste. Ces derniers de continuer. « Treize d’entre nous ont été jetés en prison pour avoir brûlé des pneus alors que du temps de Wade, la Rts a été mise à feu et jamais un jeune n’a été arrêté ».

 Fatick, sous les projecteurs depuis quelques jours, est loin de retrouver son calme... 
Vendredi 30 Décembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :