FARBA SENGHOR AUX LIBÉRAUX QUI VIDENT LE PLANCHER : « Pendant la saison sèche, l’arbre perd ses feuilles… Nous reviendrons au pouvoir ! »


Le Pds a sonné la mobilisation entre Touba et Mbacké au cours d'un meeting, avec Fatma Diop comme porte étendard et nouvelle patronne du parti de Wade dans le département de Mbacké. Woré Sarr et Farba Senghor ont marqué de leur présence ce meeting au cours duquel le Président Macky Sall et son régime ont été les cibles de choix. 
Face à la presse, Farba s’est voulu clair : « Nous sommes en train de lancer une mobilisation générale à travers le pays avec la responsable des femmes Woré Sarr pour que le parti puisse optimiser tous les moyens dont il dispose  afin qu'il ait le maximum de députés lors des prochaines élections législatives.
Cela nous a permis de demander à la population du département de Mbacké et de Touba de se mobiliser pour inscrire le maximum d’électeurs. Le combat, c’est maintenant! Touba est le cœur du Pds et du Sénégal. Le Pds et Me Wade sont une résultante de Cheikh Ahmadou Bamba. Si nous voulons revenir au pouvoir, il faut commencer par Touba. Nous avons senti un besoin de prendre en charge notre levier principal pour la victoire et c’est Touba, ce levier! » 
Farba Senghor d’accuser l’Etat du Sénégal qui serait, selon lui, en train de travailler à saboter les joutes électorales prochaines en octroyant à la cité qu'une seule commission de confection des cartes d’identité. « Le gouvernement le sait. Dakar a 20 commissions, Pikine a 17 commissions. Touba en a une, alors que même  Mbacké en a 17. » Le responsable libéral de déplorer ce qu’il considère comme des violations majeures du processus électoral  avec les mutations notées, alors que « nous sommes, dit-il, à moins de 6 mois d’une élection. »
Le chargé de la propagande et de la mobilisation du Pds de préconiser toutefois, le travail de terrain à la place de la grogne inutile. «  Nous devons fermer les yeux et faire de telle sorte que le Pds puisse être en tête lors des législatives. » Il rappellera aux populations de Touba que « Wade est le premier Président qui s’est agenouillé devant le Khalife Général des Mourides », avant de regretter la vague de départs notée au sein du Pds. « Après toute alternance, il n'y a que ceux qu’on appelle les "kharaan kat" ou "profiteurs" qui sont visibles. C’est connu, l'arbre perd ses feuilles pendant la saison sèche. »
Interpellé sur les réalisations du Président Sall, Farba Senghor tentera de relativiser. « Ila’a Touba est la suite logique du programme du Président Wade. On se réjouit que Macky Sall poursuive ce chantier. Le monde ne s’arrête pas. Dakar-Djibouti en passant par Bamako, c’était aussi un projet du Président Abdoulaye Wade. Ila'a Touba est un tronçon du projet de Wade », se félicite-t-il...
Dimanche 6 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :