FANAF à Abidjan : Momar NDAO a traité du sujet de l’assurance africaine au cœur de l’émergence


Plus de 1000 délégués, PDGs, Directeurs généraux de compagnies d’assurance et autres ténors des métiers de l’assurance en Afrique, se réunissent à Abidjan où ils tiennent leur 40 ème Assemblée Générale Annuelle du 15 au 18 février 2016.
Pour traiter du thème retenu cette année : « L’Assurance Africaine au cœur de l’Emergence Economique», la FANAF a choisi un invité de taille : Momar NDAO, président de l’association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), président du réseau des associations de consommateurs de l’UEMOA.
 
Momar NDAO a fait une communication fort appréciée par les assureurs sur le thème : « A la recherche de l’assuré émergent ».
Il a tour a tour répondu aux grandes questions que se posaient les assureurs à savoir : Quelles sont les raisons du désamour des populations vis-à-vis de l’assurance ? Les assureurs ont-ils correctement identifié les cibles ? Leur gamme de produits répond-t-elle à la demande des prospects ? Faut-il substituer une politique de demande à la politique d’offre pratiquée par la plupart des sociétés ? Que pourraient apporter les produits d’assistance à la profondeur du marché ? Quels leviers faut-il actionner pour toucher les populations cibles ? Plus généralement, quelles mesures assureurs, intermédiaires, régulateurs et société civile pourraient-elles mettre en œuvre pour trouver, satisfaire et garder l’assuré en général et l’assuré émergent en particulier ?
 
 La Fédération des sociétés d'assurances de droit national africaines, plus communément connue sous le signe de FANAF a été mise sur pied au milieu des années 1970, pour répondre à  l'étroitesse des marchés qui a été remarquée et plusieurs fois signalée à  une certaine époque par les spécialistes et les acteurs du monde de l'assurance.
La FANAF compte 194 compagnies membres pour un chiffre d’affaires annuel de près de 1200 Milliards de FCFA.
Jeudi 18 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :