FACE AU CALVAIRE DES POPULATIONS - Cheikh Bass Abdou Khadre prêt à louer des camions de vidange


Le porte-parole du Khalife Général n'arrive plus à supporter le calvaire des populations de Touba. Un calvaire causé par les inondations qui empêchent ces dernières de vaquer à leurs occupations. Recevant la délégation de l’Etat qui venait de déclencher la plan Orsec, sur ordre du préfet Mamadou Lamine Mané, Cheikh Bass Abdou Khadre a demandé au sous-préfet Ibrahima Sall de travailler avec le député Sadaga pour déterminer le nombre de camions de vidange qui suffirait à vider certains coins de Touba. 

« Je sais que les camions ne constituent pas le moyen le plus efficace pour extirper les populations du joug des inondations. Mais, enlever cette eau, ne serait-ce que pour une journée les soulagerait. Certaines d’entre elles sont confrontées à de réelles difficultés. Dites-moi le nombre de camions qu’il faut pour vider ces coins et les routes qui mènent à ces coins et je vous donnerai ce qu’il faut ». Malgré les explications de ses interlocuteurs,  il choisira de rester tenace. « Oui oui, j’ai compris ce que vous dites. Je vous demande juste de comprendre combien sont atroces les souffrances de ces familles. Trouvons des solutions transitoires en attendant d’avoir une solution définitive ».

Ce dimanche, une nouvelle rencontre est programmée pour finaliser cette question des camions.  Le Mbacké-Mbacké a félicité la délégation pour les efforts fournis sur ordre du ministre, non sans souhaiter l’achèvement du réseau d’assainissement de Touba... 
Samedi 17 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016