Extraits du documentaire Conseil constitutionnel : les carnets secrets: «Il a pris son téléphone et a appelé Madiambal Diagne. C'est ce jour-là que j'ai su que mon mari avait mal »

Le documentaire « Conseil constitutionnel : les carnets secrets » qui a été diffusé sur la TFM a réussi à mettre à nu la trop grande suffisance de certains patrons de presse qui pensent avoir des sources infaillibles. Le cas Madiambal Diagne


Extraits du documentaire Conseil constitutionnel : les carnets secrets: «Il a pris son téléphone et a appelé Madiambal Diagne. C'est ce jour-là que j'ai su que mon mari avait mal »
DAKARACTU.COM La vague de violence née de la validation de la candidature du président Wade à l'élection de 2012 et les commentaires désobligeants à l'encontre des cinq sages ont été durement ressentis par ces derniers et cela jusque dans leur famille. Mais plus que la violence, ce sont surtout le lynchage médiatique, la diffusion à longueur de page de fausses informations sur le conseil et ses membres qui auront déstabilisé les familles des sages.
Le patron du Quotidien, Madiambal Diagne aura fait preuve de cynisme et de méchanceté en persistant sur une information, pourtant fausse, en dépit des appels à la retenue et aux mises au point. Il avait en son temps parlé dans une des éditions de son journal de la « générosité suspecte de Wade envers les cinq sages »  sous entendant ainsi un don de véhicule neuf à ces derniers et des salaires portés à cinq millions. Mais plus que la diffusion de fausses nouvelles, c'est la persistance dans le mensonge qui révolte le commun des sénégalais comme cela a été le cas avec la veuve du juge Sonko. Cette dernière a rappelé dans le documentaire comment son mari a souffert des écrits de Madiambal Diagne. Morceaux choisis du documentaire.

« Un jour, j'ai rencontré Madiambal Diagne. Je lui ai dit que c'est vous qui attaquiez les cinq sages avec les salaires de cinq millions. En tous cas, mon mari lui n'a pas un salaire de cinq millions » lui ai-je dit. La bonne dame raconte que l'administrateur du quotidien ne l'a pas cru et a poussé le toupet jusqu'à persister en affirmant de nouveau que le juge Sonko comme ses collègues du Conseil constitutionnel touchait cinq briques par mois. La confession de la veuve du juge constitutionnel Mohamed Sonko, membre du conseil constitutionnel sénégalais en 2012 fait froid au dos et renseigne sur le cynisme de certains. 
« Lorsque j'ai rapporté cela à mon mari, poursuit-elle, il a pris son téléphone et il a appelé Madiambal. C'est ce jour-là que j'ai su que mon mari avait mal. Il a dit à Madiambal que trente cinq ans que je suis au service de ce pays ; j'ai tout donné à ce pays. Et c'est aujourd'hui que je suis en fin de carrière
que l'on salit ma peau. Cela fait très mal ».

Des propos qui doivent amener le patron du Quotidien à descendre de son piédestal et de ses certitudes.
Jeudi 27 Mars 2014
Dakaractu




1.Posté par demba le 27/03/2014 17:15
il faut aussi demander des comptes aux autres organes de presse dont l'obs, la tfm et la rfm qui ont vu les bulletins de salaires des sages et ont refusé de les publier...

2.Posté par Patriote le 27/03/2014 17:19
Les 11 autres morts sont 11 fois plus important que le père Sonko. on doit arrêter la manipulation si l'on est pas entré dans un nouveau cycle de manipulation après celle déjà écoulée sous Wade. Mes condoléances à toutes les familles des victimes des Wade.

3.Posté par Madia le 27/03/2014 17:37
Madiambal Diagne a aussi joué un tour pendable à Tahibou Ndiaye ex-Directeur du Cadastre qui l'a cru jusqu'au bout malgré les doutes émis par son plus proche entourage dont certains connaissaient bien ce renégat de Madiambal.
Le nom du propriétaire du Quotidien indique bien son "état": kouko moytouwoul mou diambal lako.

4.Posté par ibou sonko le 27/03/2014 17:45
j'ai tros mal, Mandiambal il est mauvais trés méme mauvais, c'est mal connaitre se sonko la, un vrais magistrat , il né pa conrompu comme d'autre

5.Posté par Pape le 27/03/2014 17:58
Sa position actuelle dans l'entourage de Macky SALL est la preuve qu'il était un pion dans le dispositif mis en place pour déstabiliser ce pays. Ils étaient prêts à tout pour le pouvoir; Rien ne pouvait les arrêter, même un bulletin de salaire brandit.
Mais tôt ou tard on répond de ses actes, il n'y a que la date qui est incertaine.
Rappeler-vous des ses articles sur DPWORLD. Il a réussit à mettre dans la tête de beaucoup de sénégalais que c'était la propriété de Karim avec un DPWORLD Dakar SA qui serait au Îles vierges britaniques et propriété de Karim WADE. Ce dernier est en prison depuis 1 an et tout sais aujourd'hui que Madiambal avait menti dans ses articles. Mais il fallait charger la barque. L'histoire politique de ce pays retiendra le vrai visage de ce SAL LOT du Sénégal.

6.Posté par demba le 27/03/2014 17:59
il faut aussi demander des comptes à l'obs, rfm et tfm qui ont refusé de publier le bulletin de salaire du juge Ndiaye

7.Posté par mol le 27/03/2014 18:40
mais c normal, tout le monde le sait, madiambal roulait pour son ami macky sall....aujourd'hui toute attaque et critique a l'encotre des dignitaires de l'ancien régime viennent du journal le quotidien....affaire aida ndiongue karim wade etc....

8.Posté par Pape Sadio Thiam le 27/03/2014 19:50
Hasbiyalahou wanimal wakilou!!!l! Que la femme du juge Sonko s'en remette à Dieu rék!!! Dieu tout régler sur terre avant l’Au-delà!!!!

9.Posté par couroum le 27/03/2014 20:10
Madiambal est un vendu. tout le monde sait qu'il est maintenant le courtier de Macky. Ce qu'il a perdu sous wade, il veut le récuperer sous Macky. c'est un joueur

10.Posté par papita le 27/03/2014 20:57
Degeu moye ngieuk té moye moudie alakhira amna wa salam

11.Posté par mane le 28/03/2014 01:40
quel est le but de ce reportage? Montrer une souffrance vécue par les cinq sages à causes de "fausses informations" ou alors revenir sur une historique décision de ces cinq sages contre les avis de presque tous les constitutionnalistes, de plus de 65 pour cent de la populations. s'il vous plait ne nous détournez pas de l'essentiel. Ces cinq doivent jusqu'à la fin de leur vie savoir que leur décision a fait plusieurs morts et que comme seules les décision divines sont suprême la volonté du peuple qui ne voulait pas d'un troisième mandat de wade a fini par triompher.

12.Posté par Jules 1er le 28/03/2014 08:16
madiambal n'est pas le courtier du maquis c'est son homme de paille !

13.Posté par Tattion le 28/03/2014 09:52
Des fois, la démocratie se révèle comme la pus perversité; elle donne la liberté aux idiots de dire librement leurs méchanceté aux gens honnêtes. Aristote dit alors qu'on est plus dans la démocratie, mais dans l'Etat de désordre. Les africains ne comprennent rien aux règles d'organisation sociale qu'ils essaient d'appliquer. Aujourd'hui, cette démocratie tant vantée a mis au devant les pus médiocres d'entre nous, les sénégalais: les bandits, méchants, badolos de la pire espèce, qui côtoient notre Président, usent de nos maigres ressources, trouvent épouses dans les meilleures familles, voyagent partout dans le Monde. Cela n'est plus la démocratie, c'est le désordre..et personne ne dit rien; On se plaint dans son coin en attendant la main de Dieu..Voilà où on en est... Pauvre pays!!!!!

14.Posté par ndeyecoumbandiaye le 28/03/2014 13:44
Pff, Madame Sonko arretez vous auriez pu apprendre à votre mari à dire non et à être digne et indépendant, ces 5 vieux n'ont pas été sages, ils ont trahi le peuple et n'ont pas été courageux, voilà ce que je retiens en tant que jeune fille qui a manisfesté et qui attendait un sursaut patriotique de ces gens qui etaient mes grands papas ou papa,
Ce que Madiambal a dit, ou s'il est mauvais calculateur, n'est pas le débat, s'il a diffamé c'est une affaire civile entre soko et lui ou sa femme, mais le mal que ces gens ont fait migui nii, ils ont pas osé dire la vérité à wade que ce soit pour préserver leurs priviliges, ou par peur , les faits sont têtus, pfff

15.Posté par DIAGNE NAR le 28/03/2014 15:38
ngi dou gnou rouss...MADIAMBAL DOMERAME LA .!!!!!!Tout ca ,pourquoi ?

16.Posté par diola le 28/03/2014 15:54
ce batard de Madiambal,il perçois aujourd'hui combien pour avoir essayé d'incendier le Sénégal,les parent de Sonko n'on qu'à se venger

17.Posté par Bivouette le 28/03/2014 17:24
dES PERSONNES COMME MADIAMBAL? IL FAUT JUSTE R2GLER LEUR COMPTE SANS TAMBOUR NI TROMPETTEJuste avec une balle en pleine cervelle, et le tour est joué.

18.Posté par sago le 28/03/2014 18:05
Madiambal DIAGNE un jour viendra ou tu regretteras tous les mauvais tords que tu as fait endurer plusieurs familles pour seulement de l'argent.

19.Posté par sago le 28/03/2014 18:06

VU même son visage on saura qu'il n'est pas du corps des journaliste mais des chasseurs de primes

20.Posté par bibson le 29/03/2014 09:59
la presse sénégalaise d'une manière générale est une ordure. c'est le domaine de prédilection de tous les cancres de l’école sénégalaise. il faut qu'elle assume les conséquences de ses conneries. les délits de presse doivent être criminalises pour éviter de tels comportements même si cette fois ci l'auteur de ces bassesses est un habitue des faits similaires. Madiambal n'est pas journalistes, c'est un maitre chanteur.



Dans la même rubrique :