Exclusion de Khalifa Sall et Cie : Serigne Mbaye Thiam sur orbite pour succéder à Tanor


Dans un communiqué transmis à la presse ce week-end, le secrétariat exécutif du Parti socialiste souhaite l’exclusion de Khalifa Sall, celles des responsables qui le soutiennent et de Me Aïssata Tall Sall.

Si ce souhait se matérialise, c’est dire qu’à quelques mois du prochain congrès du Ps, des personnalités à même de succéder à Ousmane Tanor Dieng sont écartées de la course. A mois que celui-ci, qui « dirige » le parti depuis 1996, soit candidat à sa propre succession, il ne resterait plus que l’actuel ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, pour prendre sa place.

En effet, dans une vidéo postée le 27 septembre passé, Barthélémy Dias déclarait, au nom du combat pour la libération de Khalifa Sall, sa candidature au poste de secrétaire général du Parti socialiste. Trois ans plus tôt, lors du congrès du Ps qui eut lieu en 2014, Me Aïssata Tall Sall s’était présentée face à Ousmane Tanor Dieng, qui fut réélu par un score quasi-soviétique. Au lendemain de ce congrès, Me Sall a « gelé » ses activités au Ps et s’est présentée aux législatives de 2017 sous la bannière de la coalition « Osez l’Avenir ».

Ainsi, Khalifa Sall en prison, Barthélémy Dias et Me Aïssata Tall Sall exclus du parti, seul Serigne Mbaye Thiam présente un profil propre à succéder à Tanor.

Le concerné ne cracherait pas sur le fromage. Pour rappel, le 2 janvier passé, invité par les socialistes de la coordination départementale de Nioro à prendre la tête du Ps, M. Thiam avait déclaré ce qui suit : «D’abord je pense qu’ils ont fait preuve d’esprit de responsabilité, de patriotisme et de solidarité de département. Si les jeunes des autres départements, ou d’autres régions disent qu’ils ont choisi leur leader pour demain diriger le Parti socialiste, nous du Saloum, plutôt nous du Sine Saloum, pourquoi pas…J’ai toujours dit que si les camarades du Parti socialiste, à travers le Sénégal, me font confiance, parce que c’est une question qui dépasse le département de Nioro et la région de Kaolack, je ne me déroberai pas aux responsabilités qu’on me confie. De par mon parcours académique, professionnel et politique, je me sens en position d’exercer toute responsabilité qu’on me confiera». 
D’autres profils, comme Aminata Mbengue Ndiaye, peuvent émerger. Toutefois, l’ex-mairesse de Louga et actuelle ministre en charge de l’Elevage n’a pas encore décliné son ambition de diriger le Ps. 
Lundi 16 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :