Exclusif ! Que s’est-il passé à la réunion d’hier du M23 ?


Exclusif ! Que s’est-il passé à la réunion d’hier du M23 ?
DAKARACTU.COM  C’est l’union sacrée de l’opposition et du Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) contre la candidature d’Abdoulaye Wade. L’impression que tous les leaders politiques tirent dans le même sens est certaine. Tous semblent déterminés à montrer au chef de l’Etat que sa stratégie dite du « bord du précipice » restera vaine et sans effet sur les populations amenées à se mobiliser de manière massive. C’est Alioune Tine, coordonnateur du M23, qui a ouvert les débats, relatant tous les actes posés par le mouvement, notant pour finir que ce 23 janvier à venir sera le dernier ou l’avant-dernier 23. Il a demandé à tous les acteurs politiques de suspendre leurs activités pour pouvoir consacrer tout leur temps à la mobilisation qui sera nécessaire du 20 au 29 janvier. Puis, Cheikh Tidiane Dièye a lu la résolution du M23, avant que la parole ne soit donnée aux candidats responsables de coalitions pour qu’ils proclament solennellement leur engagement à mettre en œuvre le plan d’actions décidé par le M23. Dans l’ordre, Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Seck, Macky Sall, Malick Gakou au nom de Moustapha Niasse… se sont engagés à se battre dans le cadre du M23 pour l’invalidation de la candidature de Wade et ont tous insisté sur le nécessaire caractère pacifique des manifestations. Ils ont tous demandé une résolution adressée aux forces de l’ordre, pour les prévenir du danger pour le Sénégal de voir ces manifestations réprimées. Serigne Mansour Sy Djamil, qui vient d’assister à un forum à Oslo, auquel participaient tous les confessions religieuses du monde entier, a affirmé les conclusions de ces dernières qui ont soutenu que le chef religieux ne doit pas rester neutre mais épouser les positions du peuple. Quant à Dialo Diop du RND, il a proposé, en cas de validation de la candidature de Wade, que tous les Sénégalais sortent un bonnet blanc sur la tête. Les jours à venir promettent un rude bras de fer.  
Mercredi 18 Janvier 2012




1.Posté par Bira le 18/01/2012 13:38
Ibrahima Sall n'est pas économiste puisqu'il n'a pas fait Sciences Eco. Il a fait Administration Économique à Bordeaux. Et il a toujours été un étudiant médiocre, très pâle. Opportuniste qu'il est, il avait rejoint Abdou  Diouf pour qques mois en 1999. Manque de pots, survint l'alternance en 2000. Aussi avait il épouse la fille de Serigne Abdou Lahat qu'il divorça  aussitôt le Saint Homme rappelé à Dieu. Alors il se dit autant rouler pour Macky et enfin arriver à occuper un poste. Car il est en chômage depuis que feu Djily Mbaye l'avait chassé de ses affaires pour escroquerie à SAIM Indépendance. Et chassé de nouveau par Mareme  Dieng Salla de Kebe 7 avant sa mort. Ibrahima Sall doit vraiment avoir la guigne!!! Et chassé aussi par Serigne Modou Kara de son parti qu'il voulait troquer contre un poste ministériel à Abdoulaye Wade.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016