Excellence Monsieur le Président Obama, 2063 c’est maintenant !


Excellence Monsieur le Président Obama, 2063 c’est maintenant !
Excellence Monsieur le Président,
Ce texte sera court avec l’espoir qu’il sera lu par un de vos conseillers avec aussi le mince espoir de renforcer des certitudes nobles que sans doute vous partagez avec moi. Je ne cache pas mon jeu. C’est un texte naïf de lobbying pour le Sénégal et pour l’Afrique.
Je ne reviendrai pas sur les chiffres que vous maîtrisez sans doute bien sur l’Afrique continent à la démographie galopante, à la richesse naturelle scandaleuse, à la démocratie balbutiante, à la pauvreté présente mais surtout à la jeunesse ambitieuse. Vous savez aussi que derrière ces chiffres affreux sur l'Afrique, il y a des vies et des destins qui se jouent

Il y a certes depuis 2000 l’AGOA, mais l’Afrique n’a pas besoin que de marché ! L’Afrique a besoin d’investissement structurants pour consolider ses bases.
Il y a certes en Afrique la démocratie en marche difficile, mais il faut aux peuples africains un soutien clair et désintéressé face aux adeptes du statu quo ou du recul.
Il y a c’est vrai l’espoir après le printemps arabe et les alternances démocratiques, mais l’Afrique voit d’autres forces extrémistes frapper fort sur son sol sur des bases irrationnelles.
Excellence Monsieur le Président Obama, pour résoudre toutes ces équations, je crois qu’il faut un vrai plan Marshall (Pourquoi pas Plan Obama ?) pour l’Afrique.
Nous ne sommes certes plus dans le contexte de la guerre froide mais l’Afrique est à construire pour au moins trois raisons :
- Être un partenaire intéressant pour le monde entier (y compris les USA)
- Consolider les bases démocratiques de notre continent
- Échapper aux appels insensés des extrémistes et marchands d’illusion
Je sais Excellence Monsieur le Président Obama que vous me répondrez que j’essaie de convaincre un convaincu. Vous êtes le Président des États Unis d’Amériques. Vous êtes élu pour mettre les américains dans de bonnes conditions de vie. Mais vous êtes aussi à une station de décision qui influe sur la marche du monde et vous êtes africain par l’histoire et par le sang.
Excellence Monsieur le Président, dans cinquante ans, nous serons en 2063. Vous aurez 102 ans ! Je vous les souhaite en forme et en excellente santé quelque part entre Hawaï et le Kenya.
En 2063 quelque part en Afrique (pourquoi pas aux États Unis d’Afrique fusion de nos 54 États), des enfants apprendront que dans l’histoire du monde un chef d’État ayant du sang africain a eu à faire deux mandats électifs aux USA première puissance mondiale. Ces enfants africains, eu même titre que les américains, s’arrogeront le droit d’apprécier ce qui a été fait durant votre mandat. Ils doivent compter dans vos prises de décision actuelles.
Chez nous au Sénégal un proverbe dit « leketi néén nahul bey ». Cela se traduit par « Une calebasse vide ne trompe pas la chèvre ».
C’est à vous Excellence Monsieur le Président Obama de mettre tout de suite quelque chose dans la calebasse de cette Afrique ambitieuse. Pas en aumône, mais en contribution mutuellement bénéfique à la semence africaine.
Excellence Monsieur le Président Obama, l'Afrique a et aura toujours sa semence, mais il en faut plus pour assurer la bonne récolte. L’Afrique aura son complément de semence d’où quelle vienne mais elle veut tout de suite votre part à vous de semence au nom du réalisme gagnant-gagnant même si ce n’est au nom du lien génétique !
Excellence Monsieur le Président, j’espère avoir une chance sur mille qu’un de vos conseillers vous chuchote à l’oreille cette conviction mienne sur le plan d’investissement massif à appeler peut-être Plan Obama pour l’Afrique. Il faut le faire toute de suite plutôt que d’avoir à le regretter dans cinquante ans.
Merci pour les actes posés depuis votre discours d’Accra du 11 juillet 2009. Vous avez fortement contribué à redonner courage pour faire bouger dans le bon sens les lignes démocratiques. Il reste en Afrique le combat essentiel du développement.
Bon séjour au Sénégal, pays de la Teranga conduit par un homme (Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall) qui a le même âge que vous et qui fait de bonnes choses. Je ne le dis pas parce que je suis du même parti que lui. Je le dis en qualité d’intellectuel africain qui veut que ce continent (qui représente 20,3 % de la surface des terres émergée et 16 % de la population mondiale) joue un rôle majeur à l’horizon 2063.

Excellence Monsieur le Président Obama, 2063, c’est maintenant !
Vous n'avez pas toutes les cartes en main, mais vous avez une carte importante.
A vous de jouer maintenant avant les regrets

Par Mamadou NDIONE
Cadre du parti APR
Economiste, Ecrivain,
Spécialiste des questions portuaires et logistiques




Dimanche 23 Juin 2013
Dakaractu




1.Posté par daysane le 23/06/2013 12:47
daysane, yalla naléne borom bi dimballer wa apr sinon vous risquez de recevoir un grand de cou de ...



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015