Evènement bureau politique du PS : Cheikh Sèye tacle le maire de Dalifort Idrissa Diallo


Evènement bureau politique du PS : Cheikh Sèye tacle le maire de Dalifort Idrissa Diallo

Dans une radio de la place, le maire de Dalifort Idrissa Diallo à l’instar de celui de Mermoz Sacré-Cœur s’est ému de la plainte « contre des jeunes socialistes » de la part de responsables du  parti. Il a avoué cependant ne pas avoir été présent lors des évènements du Bureau Politique du 5 Mai dernier qui a valu cette plainte à ces jeunes. C’est ainsi que le Secrétaire Permanent du Parti Socialiste Cheikh Sèye a saisi la balle au rebond pour asséner la réplique au maire de Dalifort.

« Vous l'avez dit, tôt ce Mardi sur les ondes de la RFM, vous ignorez tous des graves évènements violents  qui se sont produits à la Maison du Parti, le 05 Mars 2016.  Pourquoi alors portez-vous des jugements de valeurs sur la procédure en cours qui découle d'une décision souveraine du bureau politique et non de la volonté du SG du parti ? Idy, vous pouvez ne plus aimer Tanor, comme en attestent toutes vos sorties personnalisées dans la presse, mais ayez au moins du respect, pour les camarades qui auraient pu laisser leurs vies dans ce raid, préparé par des camarades et mené par des individus armes qui n'avaient rien à faire à la Maison du Parti, ce jour-là » s’emporte Cheikh Sèye. Il ajoute à l’encontre toujours de son camarade de parti, « peut-être que vous n'attendez plus rien de Tanor qui vous a bien accueilli dans le parti et qui vous a bien accompagné, mais rendez au moins au Parti qui vous a tout donné en peu de temps, ce qui lui revient de droit, en cessant de semer les germes de la division ».

Vos arguments, dira Cheikh Sèye « ne répondent qu'à vos préoccupations personnelles et non à un quelconque patriotisme de parti, un parti que vous avez cesse de servir les intérêts, depuis que vous êtes animateur d'un mouvement de Soutien, une posture incompatible avec votre statut de secrétaire général de coordination, membre du Bureau politique » lui rappelle t-il.

« Etant un coffre fermé de par mon statut pour parler comme Serigne Moussa Kâ, vous comprendrez que c’est la mort dans l’âme que j'ai choisi ce canal, pour interpeler votre conscience sur vos attaques fréquentes et politiquement injustifiées contre le PS et son SG et vous inviter à méditer ces mots du sage GANDHI « il n'est pas nécessaire d'éteindre la lumière de l'autre pour que la nôtre brille " ainsi que cet adage bien de chez nous "lu waay rendi, lupu boroom » regrette Cheikh Sèye. Qui pour finir demande à l’encontre du député maire de partir « si vous sentez que le PS ne porte plus vos ambitions personnelles, au lieu de tenter vainement de saborder un héritage que vous ne partagez pas ». 

Mardi 21 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :