Evaluation HCCT : L’AFP déplore des agissements d’hommes politiques en porte-à-faux avec les règles de l’éthique et de la transparence.

Avec deux départements perdus sur quatre, la mouvance présidentielle présente un bilan plutôt mitigé dans la région de Kaffrine. Si le parti au pouvoir et ses alliés se sont imposés à Kaffrine et à Koungueul, ils ont, au contraire, chuté à Malem Hodar et Birkilane. Une contreperformance diversement interprétée, notamment chez les «apéristes» où certains évoquent de la déloyauté parmi les alliés, sur un air de règlement de comptes.


Evaluation HCCT : L’AFP déplore des agissements d’hommes politiques en porte-à-faux avec les règles de l’éthique et de la transparence.
Le Comité Stratégie et Actions de l’Alliance des Forces de Progrès a procédé à l’évaluation des élections au Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT). Il a déploré les agissements de « certains hommes politiques dépourvus de toute culture d’alliance et qui n’hésitent pas à tenter de prendre abusivement des décisions en porte-à-faux avec les règles de l’éthique et de la transparence ».
Ces comportements déjà constatés lors des élections locales, indique t-il « ne sauraient être tolérés lors de prochaines échéances, car il n’est pas envisageable que les intérêts stratégiques de l’AFP soient mis sous le boisseau, malgré sa décision réfléchie et concertée de maintenir le cadre utile pour le pays, Bennoo Bokk Yaakaar ».
En se projetant sur les perspectives, le CSA a invité l’ensemble des responsables et des militants à adopter et exécuter avec méthode, des programmes d’animation et de massification du parti à court et à moyen  terme, pour que l’AFP exerce ses responsabilités, à la hauteur des évolutions en cours dans notre pays, dans la sous-région et sur la scène internationale. 
Vendredi 23 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :